AccueilLA CONVERSATIONENSEMBLE, PLUS FORTS…

Ensemble, plus forts…


Publié le 31/01/2020

Image actu

Six ONG, unies au sein du collectif Alliance Urgences, viennent de lancer leur première campagne publicitaire.

 

L’union fait la force. Les associations humanitaires ont trop longtemps oublié la devise nationale de la Belgique, de la Bulgarie, de l'Angola, de la Bolivie, d'Haïti, d'Andorre et du peuple acadien. Mais lorsque les temps sont durs et que la tempête menace, se serrer les coudes devient une nécessité.

 

 

L'union fait la force

 

Alliance Urgences, le collectif récemment créé qui réunit les ONG Action Contre la Faim, CARE France, Handicap International, Médecins du Monde, Plan International et Solidarités International, a lancé, le 29 janvier, sa toute première campagne de communication avec Publicis Conseil. La publicité réalisée et produite par Prodigious est simple et efficace. Tourné par Mikael Arslanyan et James Maciver, le film de 35 secondes montre une jeune femme qui colle dans la précipitation des affiches de différentes associations les unes sur les autres. Le bruit de fond est un brouhaha médiatique où des mots clés alarmistes émergent par moment. « Mauvaise nouvelle, tremblement de terre, engin explosif, panique, mourir, leurs professeurs se faisaient tuer, bombardement… » Cette bande-son est inquiétante et oppressante. La tension est palpable. La colleuse d’affiches à la casquette déchire, pendant ce temps, méticuleusement les affiches. Elle retire alors ses oreillettes et le spectateur découvre un nouveau poster composé des six précédemment collées et le message percutant qu’il porte « Unis face à l’Urgence », la signature d’Alliance Urgences. Le message final tient en quatre mots : Un clic, un don.

 

 

 

 

 Pro bono

 

Le code de la déchirure sera repris sur tous les supports utilisés pour cette campagne car déchirer représente un geste fort qui exprime l’urgence et la rapidité, selon les créatifs de Publicis Conseil qui ont travaillé bénévolement sur cette opération. A l’occasion de ce lancement, le collectif a prévu un large dispositif qui comprend une campagne nationale à la télévision pendant trois semaines ainsi qu’une diffusion du film sur les réseaux sociaux d’Alliance Urgences et des six ONG partenaires. L’agence indépendante Socialclub a créé pro bono le site internet du collectif ainsi que sa charte pour les réseaux sociaux. Un spot radio de vingt-cinq secondes est également prévu dans le plan média. Un don à ce collectif permet de contribuer au financement des différents volets de l’urgence portés par les six associations humanitaires membres qui, ensemble, parviennent à réduire, en les mutualisant, les dépenses liées aux appels à la générosité du public. L’Alliance sera activée dès lors qu’une crise humanitaire le nécessitera et elle rendra compte en temps réel de l’utilisation des dons, de l’activité de ses différents membres sur le terrain et de l’évolution de la situation humanitaire.

 

 

Les Rohingyas au bord du gouffre

 

Cette première campagne publicitaire est l’occasion de mobiliser le grand public pour venir en aide aux réfugiés rohingyas au Bangladesh. 900.000 personnes apatrides dépendent encore uniquement des ONG mais seulement 69% de l'aide humanitaire nécessaire pour leur survie a été couverte en 2019. La Cour internationale de Justice de La Haye a demandé, le 23 janvier, à la Birmanie de prendre des mesures pour assurer la sécurité des Rohingyas que la junte militaire a chassé du pays mais les experts pensent que cette requête n’aura aucun impact sur le terrain. Il est donc urgent de collecter des fonds pour venir en aide à cette minorité mais les donateurs se font de plus en plus rares de nos jours. En 2018, le montant des dons déclarés en France a reculé de 6%, selon France Générosités. Pour tenter d’inverser cette inquiétante tendance, six ONG ont décidé d’unir leurs destinées, pour le meilleur et non pas pour le pire.

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR