AccueilCASE STUDYTOUS LES CHEMINS MèNENT à L’EQUIPE…

Tous les chemins mènent à L’Equipe…


Publié le 15/05/2018

Image actu

Le média sportif a, une nouvelle fois, fait confiance à l’agence DDB°Paris pour sa nouvelle campagne publicitaire signée « Tous unis par le sport ».

 

 

Bloqué dans des embouteillages, vous avez envie d’air pur et rêvez de biathlon ? Durant une soirée karaoké, vous chantez fort et faux comme des supporters dans un stade de football… Que relie Donald Trump et King Jong-Un en dehors de leurs prises de risques capillaires qui ne sont pas sans rappeler celles des footballeurs ? Marcher en regardant son smartphone peut aboutir à des collisions comme dans un combat de boxe. Toutes ces associations d’idées convergent in fine vers une seule et même marque : L’Equipe.

 

 

L’humour comme arme fatale

 

Le célèbre quotidien sportif a décidé de jouer la carte de l’humour dans sa toute nouvelle campagne publicitaire. « Nous souhaitons ainsi réaffirmer notre positionnement de média global », assure Benoît Liva, directeur de la communication et des relations institutionnelles de L’Equipe « Ce n’est pas une campagne pour un journal, une chaîne télévisée ou un site sur la Toile mais une prise de parole pour tous nos supports à la fois ». Damien Darroman ne dit rien d’autre. « L’Equipe est un point de ralliement d’une multitude de communautés », précise le directeur de la communication publicitaire du groupe L’Equipe « Mais nous cherchons toujours à garder un ton léger qui fasse sourire ».

 

L’idée de lancer cette campagne le 15 mai été mûrement réfléchie par l’annonceur. « Il était important que cette opération ne soit pas liée à un événement sportif comme la Coupe du Monde de football car nous voulons nous adresser aux passionnés de sports dans leur ensemble   », note Damien Darroman « Cette volonté se retrouve dans notre nouvelle signature, « Tous unis par le sport », qui remplace celle lancée en 2010 et qui était « Partageons le sport » ».

 

 

De l’écrit, rien que de l’écrit…

 

Cette campagne qui va durer trois semaines se déclinera en affichage (quais et rampes de métro, 320X240 urbain, Muppy 2m2 urbain, Abribus, Cul de bus et gares), ainsi que dans la presse (L’Equipe, France Football, Le magazine L’Equipe, Le Figaro, Le Monde, Les Echos, Geo et Le Parisien + Aujourd’hui en France), sur internet (Pavés 300x250 et habillages sur la home page de l’Equipe + pages dédiées aux principaux sports) et sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram et Twitter).

 

 

Une campagne ambitieuse

 

Cette offensive publicitaire prouve les nouvelles ambitions de L’Equipe qui a vu les ventes de son quotidien progresser de 5% l’année dernière à 234 800 exemplaires. « Cela faisait plusieurs années que nous n’avions pas produit une campagne de marque de cette taille pour le groupe » , souligne Jean-Luc Bravi, président de l’agence DDB°Paris qui gère ce budget depuis quinze ans « L’Equipe incarne le sport dans sa globalité avec ses bons moments et ses excès. Pendant très longtemps, il ne fallait pas trop lire ce journal qui était supposé être celui des personnes aux cerveaux un peu courts. Il y avait les lecteurs du Monde et de Libération d’un côté et ceux de l’Equipe de l’autre. Mais les mentalités ont beaucoup évolué. Aujourd’hui, le sport occupe une partie très importante de la société. Nous avons souhaité avec cette campagne montrer que le sport impacte la vie des gens et de la société dans sa globalité mais en gardant un coté humoristique comme nous l’avions fait lors d’autres opérations dans le passé ». A vous de juger de l’efficacité de cette création… C'est fléché.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentez





Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR