AccueilCASE STUDYLE SPORT EN éTENDARD POUR DES éMOTIONS SANS CONTREFAçONS

Le sport en étendard pour des émotions sans contrefaçons


Publié le 01/09/2019

Image actu

La force du collectif, l’intensité émotionnelle et salvatrice de la pratique sportive : voilà de quoi alimenter les lignes de conduite d’une société plus saine et bienveillante. Avec « Hors Jeu », Intersport redonne du souffle à sa marque et poursuit son offensive pour assoir ses valeurs. Son motto : les émotions et les valeurs du sport nous font aller à la rencontre des autres et de soi-même.

 

 

On l’a dit, redit, et on le redira, le sport rassemble, les uns, les autres et réconcilie avec soi-même (cf la revue Influencia N°29 qui vient tout juste de sortir). Le sport fédère, soulève, anime, connecte, encourage, solidarise, sociabilise et transforme. Pour toutes ces raisons, INfluencia à même dédié son dernier numéro au sujet. 150 pages d’analyse et de conversations pour pointer du doigt l’activité physique comme vecteur de cohésion sociale et de développement personnel. Aujourd’hui, « Hors Jeu » déboule comme une piqûre de rappel, toujours essentielle, en proposant une ode à cet art aux mille pratiques. Un film de 2 minutes 46, décliné en format court, signé Marystone et produit par Iconoclast pour Intersport. 

 

 

La force des liens 

 

De l’ombre à la lumière, de la solitude au collectif, de la morosité à l’enthousiasme, « Hors Jeu » raconte l’histoire d’une transformation. Celle d’un jeune garçon qui s’ouvre et se découvre grâce au football. Rentrée scolaire, repli sur soi, difficulté à comprendre et canaliser ses émotions, situation familiale et sociale compliquée, bref, un quotidien un peu morose en somme. Pourtant la seule force du sport redonne au personnage principal l’énergie dont il avait besoin pour se connecter aux autres et se reconnecter à lui-même.

 

Rencontres, nouvelles amitiés, partage, progrès : une déferlante d’émotions positives pour signifier tous les bienfaits de l’engagement sportif. Avec Pierrette Diaz en direction de création et Vincent Lobelle à la réalisation, le film nous plonge pendant près de 3 minutes en plein dans le mille d’une enfance à double tranchant, dans une atmosphère urbaine parfois pesante avec J.Cole en fond sonore. 

 

Pour la beauté du collectif

 

Distributeur officiel de la FFF, Intersport revendique un lien historique fort avec le football français. Plus globalement l’enseigne soutient activement 8000 clubs de sport en local dans toute la France. Avec ce film, Intersport espère ainsi une fois de plus contribuer à encourager les jeunes générations à faire partie d’une équipe pour développer leur sens du collectif. Dans un élan d’engagement qui dépasse largement l’aspect publicitaire, la marque a également lancé Mon Projet Sportif, une plateforme de sponsoring participatif ayant permis de financer déjà plus de 100 projets pour accompagner les sportifs en mal de financement dans la poursuite de leurs ambitions individuelles ou collectives.  

 

 

 

 

 

 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR