AccueilCASE STUDYSéDUIRE EN AIGUISANT SA PLUME

Séduire en aiguisant sa plume


Publié le 23/06/2019

Image actu

BIC France annonce un partenariat avec la Fondation Soprano pour contribuer à l'amélioration des conditions d'apprentissage des enfants. Cerise sur le gateau, le rappeur marseillais s’est prêté au jeu d’un film promotionnel pour le nouveau stylo Gelocity Illusion dans lequel il nous enseigne l’art de la séduction.

 

Il y a encore une dizaine d’années, les comportement masculins qui relevaient du mild sexism -ou sexisme doux, rien que le nom laisse pantois- étaient jugés inoffensifs. Un florilège d’attitudes plus ou moins conscientes telles que l’interdiction tacite pour une femme de payer un repas, le réflexe intempestif du conjoint de répondre aux questions posées à sa tendre et douce, ou encore l’autocensure en présence d’une femme de peur de la choquer par des … termes grossiers (!!!). Mais le pire dans cette période d’obscurantisme idéologique que l’on appelle les années 2000 est que ces comportements se trouvaient relayés dans les salles obscurs du monde entier. Les plus évidents étant les films dépeignant des soi disant « experts en séduction », comme Will Smith dans le très oubliable « Hitch » ou Tom Cruise dans l’excellentissime « Magnolia ».

 

Fort heureusement, l’époque a bel et bien changé. Comme un symbole, le Royaume Uni interdisait en 2014 l’accès à son territoire au pick up artist Julien Blanc après des propos… plus que déplacés sur les japonaises, pour finir catalogué comme « l’homme le plus détesté du monde ». Si le ton employé n’était évidemment pas le même, on voit mal Will Smith réussir à convaincre un studio de produire « Hitch 2 » en 2020. Mais il est toujours bon de s’inspirer des erreurs de ses prédécesseurs, déjà pour éviter de tomber dans leurs travers, et surtout car derrière chaque dérapage se trouve une bonne idée qui a mal tourné.

 

 

La tchatche sudiste

 

BIC lance avec son agence Passage Piéton une grande campagne de communication sur les réseaux sociaux avec la sortie d'une vidéo intitulée « Efface et réinvente » mettant en scène son stylo Gelocity Illusion. Ce film montre un adolescent, qui peine à trouver l'inspiration pour écrire à l'élue de son cœur. À la manière d’un Prince de Bel Air politicaly correct, le rappeur Soprano débarque pour jouer les oncles cool en laissant sa plume nous donner une leçon de drague. Sur les réseaux sociaux, les fans de Soprano pourront également se prêter au jeu de l'écriture, grâce à l'aide de leur idole, qui a accepté d'interagir avec eux pour défier leur créativité et promouvoir l'exercice de style. Au moment de la rentrée des classes, cette campagne de communication sera également amplifiée par de nouvelles vidéos, des mises en avant événementielles en magasins, ainsi qu'un jeu pour les consommateurs et fans de Soprano leur offrant la possibilité de réécrire les paroles de sa chanson -plus d’infos en approche. 

 

 

 

 

Un engagement commun en faveur de l’Éducation

 

Le rappeur aux plus de 2 millions de disques vendus et 10 millions de fans sur les réseaux sociaux est aussi un homme de cœur, engagé pour l'aide scolaire auprès des plus démunis. Il a lancé en 2015 une fondation pour laquelle il récolte du matériel scolaire, médical et paramédical qui est envoyé notamment en Afrique afin d'aider les enfants et d'améliorer leurs conditions d’apprentissage.

 

« Avant d'être important sois utile. Être connu me permet de donner du crédit à notre association et aux actions que nous menons. En ce moment, nous réhabilitons des écoles et distribuons aux Comores des fournitures scolaires, récoltées notamment grâce à BIC. Nous partageons des valeurs communes et agissons ensemble en faveur de l'éducation » explique Soprano.  

 

BIC a fait de l'éducation l'un des piliers de son programme de développement durable « Writing The Future, Together ». Après la création de la fondation d'entreprise BIC pour l'Education en 2016, la marque au stylo s'est donné comme objectif d'améliorer les conditions d'apprentissage de plus de 250 millions d'enfants dans le monde à l'horizon 2025. Pour atteindre cet objectif et en plus de toutes les initiatives organisées par ses soins à travers le monde, le groupe a organisé en 2018 sa première « Semaine de l'Education », offrant ainsi à chaque collaborateur la possibilité de consacrer une journée de son temps de travail à des actions en faveur de l'amélioration des conditions d'apprentissage au profit de communautés locales proches.

 

« Nous sommes très fiers de pouvoir porter des messages de bienveillance et de persévérance aux plus jeunes, aux côtés de cette personnalité si populaire qui partage les mêmes ambitions en terme d'éducation par le biais de sa propre fondation », conclut Jean Codarini, Directeur Général France Benelux.

 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR