AccueilCASE STUDYDES MAINS QUI APPLAUDISSENT LES MAINS QUI DONNENT

Des mains qui applaudissent les mains qui donnent


Publié le 28/03/2018

Image actu

Pour promouvoir le projet caritatif de l'enseigne de distribution, 7-Eleven, l’agence Party Taipei et New-York a conçu une installation innovante : un mur de mains robotisées qui applaudissent tous les donateurs. Ou comment créer un univers connivent avec ses clients et se positionner comme « marque citoyenne ».  


Vous rappelez vous la dernière fois que l’on vous a applaudi ? Si vous espérez, à chaque pourboire ou don octroyés, le respect éternel de vos solliciteurs ou voisins, voire une fanfare en votre honneur et votre place dans les livres d’histoire, alors ne cherchez plus votre eldorado : direction Taiwan. Pour promouvoir le projet caritatif de 7-Eleven, une enseigne de commerce de proximité, l’agence digitale, Party Taipei et New York s’est associée à ADK Taiwan et Bye Bye World, sociétés tech, afin de concevoir un objet publicitaire et de collecte de dons quelque peu… insolite. Un module conçu pour une opération destinée à stimuler et mettre en valeur la générosité « spontanée » des clients par le biais du divertissement. Pertinent pour faire la différence dans une société où les oeuvres caritatives en mal de financement se tirent la bourre.

 

 

 

L’être humain : un animal en quête de reconnaissance

 

 Aucune bonne action n’est désintéressée. Ce constat sur la nature humaine pourrait tout à fait être le moteur du concept créatif signé Party Taipei. Afin d’encourager ses concitoyens à reverser caritativement la monnaie de leurs emplettes, l’agence a imaginé une installation qui félicite les plus généreux d’entre eux. Intitulé Rythme of Love Wall, comprenez le mur du rythme de l’amour, elle est constituée d’une douzaine de paires de mains robotisées qui applaudissent littéralement les donateurs, et à chaque fois de manière différente. Du tonnerre d’applaudissements au clapping de stade de foot, il y en a pour tous les goûts. Installé dans les 7-Eleven des plus grandes villes taïwanaises du 10 novembre au 8 décembre 2017, ce module a pu également bénéficier d’un dispositif interactif décliné sur le web. En effet, un site internet, créé spécialement, permettait à tous les visiteurs de partager leur propre vision du clapping. Les invitant à être créatifs eux-mêmes tout en les incitant à donner plus pour découvrir quel rythme ces robots au grand coeur allaient bien pouvoir réaliser. On est loin des 3 secondes d’applaudissement protocolaire du récital de piano de votre marmot.

 

 


 

Un parti pris interactif et collaboratif

 

Vous l’aurez compris, cette campagne, qui anime les lieux de vente, a suscité un engagement de ses cibles à tous les niveaux. Bien évidement par leur don, mais également par leur espièglerie et leur volonté de participer directement à cette campagne robotiquement humaine. Signe que le message est bien passé ? L’agence Party Taipei et New York a remporté récemment une médaille d’argent et deux médailles de bronze à l’Adfest, festival publicitaire asiatique. Restez à l’affût, car il se pourrait bien que cette initiative originale et détonnante rafle encore d’autres prix dans d’autres évènements de renom. En attendant, la somme récoltée a bénéficié à près d'une centaine d'oeuvres caritatives. De quoi soutenir cette initiative qui, créée en 1988, a déjà permis de ramener 1,4 million NT$.


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR