AccueilCASE STUDYDEUX AMIS RELèVENT ENSEMBLE L’éPREUVE DU DON D’ORGANE

Deux amis relèvent ensemble l’épreuve du don d’organe


Publié le 23/10/2019

Image actu

Zoom sur la dernière campagne de l’Agence de la biomédecine pour promouvoir le don d’organe du vivant : un documentaire réalisé par Vincent Pouplard qui démontre en 4 minutes que les amis proches des malades peuvent également devenir donneurs. Un acte héroïque que beaucoup d’entre nous pensent encore limité au cercle familial.

 

 

« Le don du vivant est particulier car il sous entend forcément la présence du donneur, qui suscite toujours beaucoup d’interrogations. Plutôt que de traiter un panorama exhaustif de situations, nous nous sommes concentrés sur un seul et unique « tandem » : la relation fraternelle qui unit Gil et Sylvain », nous expliquait l’année dernière Jenna Haugmard, Directrice Artistique chez DDB° Paris. Nous l’avions invité, ainsi que Julien Kosowski, concepteur rédacteur de la maison parisienne, à s’exprimer sur une campagne qui traita it du don d’organe pour l’Agence de la biomédecine. Résultat : un documentaire en deux parties particulièrement touchant qui servait à démystifier un sujet ô combien sensible tout en lui donnant la visibilité qu’il mérite.

 

 

« Le frère que j’ai jamais eu »

 

Pour cette nouvelle Journée Nationale du Don d’Organe qui s’est déroulée le 12 octobre dernier, l’agence parisienne a décidé de faire avancer son concept en changeant de protagonistes. Depuis le 7 juillet 2011, et la promulgation de la loi de bioéthique, le cercle de donneurs vivants d’organes -qui ne se limitait alors qu’à la famille- a été élargi aux amis pouvant apporter la preuve d’une vie commune et d’un lien affectif étroit et stable d’au moins deux ans.

 

C’est pour faire connaitre cette solution thérapeutique au plus grand nombre, et notamment à l’entourage des patients, que l’Agence de la biomédecine mène une nouvelle campagne d’information sur le don de rein de son vivant. Comme l’année passée, deux personnes ayant fait l’expérience du don de rein du vivant ont accepté de témoigner de leur histoire. Leurs portraits ont été capturés par Vincent Pouplard dans un documentaire intitulé « Côte à côte ».

 


 

 

Cette année, ce sont deux amis : Raynald et Jean-Marie. Ce dernier ayant donné un rein à son ami Reynald dont l’état de santé se dégradait de jour en jour. À travers ce film documentaire, ils nous racontent le chemin qu’ils ont parcouru ensemble, l’évidence de ce don mais surtout leur amitié qui en est ressortie plus forte que jamais. Une histoire de don, d’amitié aussi touchante que sensible pour inviter chacun à porter un autre regard sur le don et la greffe de rein.

 

Du 12 au 25 octobre 2019, ce doc sera diffusé sur le web, les réseaux sociaux et sur le site dondorganes.fr. Un spot radio viendra également soutenir le message d’information sur le don de rein de son vivant ainsi que la possibilité de donner à un.e ami.e, et sera diffusé sur cette même période sur les chaînes de radio nationales.

 

 

Une prise de parole salvatrice

 

Le don du vivant est une pratique encore trop peu connue que certains candidats à la greffe de rein n’osent pas aborder avec leur entourage. Avoir des difficultés à accepter l’idée de faire prendre un risque, aussi minime soit-il, à un proche, est bien compréhensible. Comme le dit simplement Raynald au début du doc : « et puis voila, il y a un moment donné où il faut poser la question … et c'est compliqué ». Pourtant la greffe rénale à partir d’un don­neur vivant présente d’ex­cellents résultats pour les patients. Preuve -s’il en fallait une- qu’il faut encore et toujours sensibiliser l’opinion sur la question. Un travail de fond nécessaire et qui, à terme, sauvera de plus en plus de vies. Du moins nous l’espérons…

 

 

 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR