AccueilCASE STUDYCORONAVIRUS : NOUVEAU LOGO POUR UNE NOUVELLE IMAGE

Coronavirus : nouveau logo pour une nouvelle image


Publié le 22/03/2020

Image actu

Pour promouvoir la distanciation sociale et les gestes barrières en Argentine, une marque de e-commerce transforme son logo qui affichait jusque là une poignée de main. Le-geste-dont-on-ne-doit-plus-prononcer-le-nom.

 

 

Dès les premiers heures de la lutte contre le coronavirus, les autorités politiques et sanitaires nous ont prévenu : les gestes barrières sont indispensables pour se prévenir d’une éventuelle infection. Vous aurez beau braver les interdits et serrer la main de tous vos voisins à la sortie du Carrefour -en admettant qu’ils ne vous fuient pas comme les joggeurs longue durée à la vue des policiers-, l’épiderme de votre peau vous garantira une protection impénétrable en attendant le prochain coup de gel. Le N’Golo Kanté de votre système immunitaire. 

 

Alors que la maladie se propage de plus en plus en Amérique du Sud, de nombreux gouvernements se sont mis au tempo des mesures appliquées par leurs homologues européens et états uniens. L'Argentine a ainsi décrété le jeudi 19 mars le confinement de sa population, soit quelque 44 millions de personnes, jusqu'à la fin du mois. Il s'agit du deuxième pays d'Amérique latine, après le Venezuela, à prendre des mesures aussi drastiques, suivie par L'État de Rio de Janeiro, qui annonce fermer l’ensemble de ses plages, bars et restaurants à partir de samedi. 

 

 

Ne pas fermer les yeux

 

Mais en Argentine, du fait de sa -trop- récente propagation-, le danger d’une épidémie reste beaucoup trop abstrait pour une partie de la population. La deuxième puissance économique du continent ne comptant au vendredi 20 mars « que » 128 cas et 3 morts, beaucoup d’habitants jugeaient le confinement annoncé comme démesuré. Afin d’encourager les argentins à adopter les gestes qui s’imposent, une entreprise spécialisée dans le e-commerce revisite son logo pour une version spéciale prévention. Passant de sa poignée de main historique au check de coudes approprié.

 

 

 

 

« Si nous pouvons changer les mentalités avec un message positif, il en est de notre responsabilité. Toutes les marques ont une voix et le devoir de se prononcer », affirmait Gastón Bigio au quotidien La Nacion, fondateur de l’agence Gut qui a pensé l’opération. « Nous voulions faire plus qu’un simple spot anecdotique, et que ce changement dure le temps qu’il devra durer ». En espérant pour eux qu’ils soient en mesure d’y revenir le plus rapidement du monde…

 

Le vendredi 13 mars dernier, jour de la création du nouveau logo, l’entreprise avait également demandé à la moitié de ses employés de rester travailler chez eux. En ce début de semaine, c’est toute sa force de travail qui était invitée à se calfeutrer et privilégier le télétravail. Enfin, dans le contexte d’une augmentation de la demande de produits hygiéniques et de première nécessité, Mercado Libre a suspendu ses commissions sur les ventes de biens essentiels, qui incluent les aliments périssables, les objets basiques de ménage et d’hygiène personnelle. Difficile de les taxer d’opportunistes.

 

 

La marche à suivre 

 

Si l’ingéniosité de ce changement de logo ne semble -malheureusement- pas avoir inspiré d’autres entreprises, un directeur créatif slovène du nom de Jure Tovrljan a remodelé lui même certains logos pour encourager la distanciation sociale. Sur sa page Dribbble, un réseau social dédié aux designers et créatifs du monde entier, Tovrljan annonce proposer « des versions auxquellles les marques devraient songer en ces temps difficiles ». Mieux vaut en rire…

`

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR