AccueilAUDACEUNE WEB SéRIE POUR REBOOSTER L’INDUSTRIE FRANçAISE

Une web série pour rebooster l’industrie française


Publié le 01/06/2017

Image actu

Alors que l’industrie française n’a plus la côte dans l’esprit de nos concitoyens, les fédérations industrielles veulent redorer leur blason par une communication inédite. Avec une campagne sous forme de web série signée TBWA\Corporate aussi barrée qu’instructive.

 

En France, 75% des dépenses d’entreprise en recherche & développement proviennent de l’industrie, soit 25 milliards chaque année. Un vivier d’innovation considérable qui contraste nettement avec la vision qu’ont les français de l’industrie. En effet, selon l’étude Yougov, 80% des Français estiment que les entreprises les plus innovantes sont les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) et 61% considèrent que l’innovation se concentre principalement dans les start-up. Mais notre pays a aussi ses fleurons qui rayonnent, qui innovent et qui devraient faire briller les yeux.


C’est pour se défaire de cette vision erronée et parler d’une seule et même voix que les fédérations industrielles ont lancé début avril, La Fabrique de l’Avenir, une mobilisation collective relayée par une conférence de presse et une annonce dans 7 quotidiens nationaux et régionaux, pour redonner à ce secteur toutes ses lettres de noblesse et surtout susciter chez les jeunes générations l’envie de le rejoindre. Et pour ce faire, l’Union des industriels, en collaboration avec TBWA\Corporate, vient tout juste de lancer une web série intitulée « Les rencontres improbables ». Celle-ci souligne l’effervescence du secteur industriel et la richesse de ses rencontres souvent impromptues.

 

Le premier épisode, dédié à l’innovation, met en scène la rencontre de Marie Drucker (journaliste et animatrice), Bernard Reybier, PDG de Fermob (entreprise de mobilier de jardin) et Arthur Renier, étudiant en école de journalisme, le tout dans les locaux d’un incubateur dédié à l’innovation collaborative. Les discussions déconstruisent les préjugés autour d’une industrie qui serait devenue vieillotte et dépassée. Et pour dynamiser la narration, John Rachid, youtubeur star chez les jeunes, anime la vidéo, oscillant entre blagues décalées et propos engagés. Une vidéo à destination des nouvelles générations dès les premières secondes : couleurs, icones et hashtag forgent le contrat de lecture.

 


Un secteur d’avenir et d’innovation sous-estimé

 

Ainsi, d’ici 2020, selon la Fédération Internationale de la Robotique, 450 000 à 800 000 nouveaux emplois devraient être créés directement dans le monde rien qu’avec la robotique. De quoi faire réfléchir les Français, surtout sur fond de morosité économique et de chômage à résoudre. Car l’innovation industrielle, qui touche aussi bien l’agroalimentaire, l’automobile, le textile ou l’aéronautique, apporte son lot de novations et de perspectives de carrières.


Parfois imperceptibles, parfois révolutionnaires, elles sont légion. La preuve avec Charles Hull, inventeur du procédé de l’impression 3D alors qu’il était ingénieur américain dans le moulage de prototype en plastique. Et l’exemple inverse, le secteur de l’agroalimentaire qui génère 3000 innovations produits chaque année, souvent invisibles aux yeux du consommateur quoiqu’avantageuses. D’où l’utilité de la web série « Les rencontres improbables » pour prendre conscience de la puissance de l’industrie, de sa capacité à fabriquer l’innovation, réduire le chômage et à renouveler son image de marque. Une première vidéo qui devrait être relayée par d'autres au fil des mois, des messages à délivrer (formation, financement, partenariat public/privé…), des actualités du secteur ou de chacune des fédérations réunies sous la bannière #lafabriquedelavenir. Car l’objectif est bien un travail commun de fond, sur le long terme via les réseaux sociaux, les supports utilisés et plébiscités par la cible visée : les jeunes, futures recrues. A la clef : pourvoir les 250 000 postes qui seront proposés d'ci à 2025, en France.   

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR