AccueilAUDACE« STOP AUX INFOX COVID-19 » : JEUNES PUBLICITAIRES FRANCOPHONES RELEVEZ LE DéFI 

« Stop aux Infox COVID-19 » : jeunes publicitaires francophones relevez le défi 


Publié le 30/03/2020

Image actu

Pour lutter contre une nouvelle pandémie, celle des fake news sur le COVID-19, et sensibiliser l’opinion, l’Union francophone lance un concours destiné aux jeunes talents francophones qui devront réaliser des campagnes publicitaires de sensibilisation. INfluencia est partenaire du projet. À vos inspirations.

 

 

A côté de la pandémie du coronavirus, le monde entier est confronté à une autre pandémie d’infox/fake news. Les rumeurs les plus folles et les plus dangereuses se multiplient chaque jour sur les réseaux sociaux et dans les médias. Un véritable raz-de-marée tellement vaste et grave que l’OMS lui a donné un nom : celui « d’infodémie ».

 

Afin de lutter contre ce phénomène, l’Union francophone, soutenue par le Ministère de la Culture (Délégation générale à la langue française et aux langues de France) et l’Assemblée parlementaire de la francophonie, a décidé de réagir. « Toutes les populations dans le monde sont touchées par ce drame sanitaire. La guerre contre le COVID-19 est totale et se joue sur tous les fronts : la santé, le social, l’économie mais aussi il ne faut pas l’oublier, sur le plan de l’information. Il est essentiel que les pays qui partagent la même langue et des valeurs communes se montrent solidaires en termes de santé mais aussi de communication pour protéger les citoyens des Infox aux conséquences dramatiques sur le plan de la manipulation de l’opinion publique, le respect des institutions et nos démocraties », expliquent Amadou Soumahoro, Président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et Jacques Krabal , Secrétaire Général parlementaire.

 

L’Union francophone* lance donc à partir d’aujourd’hui un « défi » aux jeunes créatifs francophones. Ce concours, portera sur la conception d’une campagne publicitaire de sensibilisation adaptée à une diffusion numérique, presse, affichage, radio, télévision, etc. à destination du grand public, par le biais des médias francophones. « Les objectifs de ce défi sont au nombre de cinq », explique Christian Cappe, président de l’Union francophone :

 

- Sensibiliser le public à la détection d’une « Infox » et à la nécessité de lutter contre le Coronavirus.

- Lui apporter les clés pour réaliser une lecture critique de ces informations et en faire un moyen efficace et accessible au plus grand nombre de lutte contre les « Infox ».

- Mobiliser les jeunes talents de la pub comme influenceurs.

- Sensibiliser les médias et réseaux sociaux pour relayer les campagnes .

- Valoriser nos médias et leurs efforts dans la lutte contre les « Infox », notamment par le biais des outils de prévention et d’information qu’ils mettent à disposition du grand public.

 

 

Le concept


Ce concours d’intérêt général est ouvert à tous les jeunes talents francophones de la publicité (30 ans ou moins) issus des 5 continents et soutenus par leurs agences qu’ils soient : concepteur-rédacteur, graphiste, directeur artistique, planneur stratégique, média planneur, chef de pub ou chargé de projet, gestionnaire de communauté et travaillant dans une agence de publicité, digitale, RP ou média. Les professionnels indépendants peuvent également candidater. Le brief : concevoir une campagne de sensibilisation tout public (mais qui cible avec une attention particulière les jeunes de 16 à 25 ans, la population la plus insouciante face au virus) sur le thème « Le COVID-19 et les Infox ». Les jeunes devront être soutenus par leurs agences dans l’élaboration de leur projet de campagne de sensibilisation. « Nous voulons créer un engagement collectif de grande ampleur », insiste Christian Cappe. Les candidats auront 15 jours à compter de leur inscription pour restituer leur travaux. Un collectif de comédiens et comédiennes françaises a été créé afin de prêter leur voix pour les campagnes.

 

Celles-ci seront publiées au fur et à mesure de leur réception sur les réseaux sociaux de l’Union Francophone, des agences candidates, des partenaires associés et des médias dans les pays participants à l’opération**, (dont INfluencia). « L’objectif est de créer une vraie viralité numérique immédiatement », ajoute C. Cappe.

 

 

Deux jurys

 

Des jurys exceptionnels seront constitués :

 

- un premier avec des journalistes (radio, TV et presse écrite, voire bloggeurs de renom) qui relayeront les campagnes réalisées par les jeunes talents.

- un deuxième avec des dirigeants d’agences de publicité, médias et numériques, tous « leaders d’opinion », qui relayeront également leurs appels au respect du confinement et à la démarche « #StopAuxInfoxCovid 19 » via les réseaux sociaux et les relations avec la presse de leurs agences respectives.

 

Les jurys remettront en juillet quatre prix « COVID 19 Stop aux Infox »: le « Grand Prix », le « Prix Pédagogique », la « Mention Spéciale », et le « Prix des journalistes ».

 

Pour en savoir plus et vous inscrire, c’est ici.

 

 


 

* L’Union Francophone s’appuie sur un réseau de 50 agences de publicité et de plusieurs centaines de publicitaires, des associations professionnelles réparties dans le monde entier, et des partenaires à l’année comme le Ministère de la Culture, le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, TV5 Monde, France Media Monde (RFI, France 24), l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, le Conseil économique, social et environnementale, l’ARPP, INSEEC, le Conseil Régional de la Réunion, Interreg, Videorama.

 

** Canada, Belgique, Suisse, France, Luxembourg, Liban, Tunisie, Maroc, Algérie, Côte d’Ivoire, Maurice, Sénégal, Cameroun, pays de la Caraïbe et de l’Océan Indien, Cambodge…

Commentez


Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR