AccueilAUDACELES SENIORS PEUVENT AUSSI êTRE DES YOUTUBEURS

Les seniors peuvent aussi être des youtubeurs


Publié le 21/11/2016

Image actu

Notre société a perdu le partage générationnel pour gagner en préjugés sur ceux qu'elle rend vieux avant l'heure, les seniors. WNP et Eovi Mcd mutuelle ont voulu leur donner la parole via une porte-parole originale: une youtubeuse sexagénaire.

 

Bizarre, bizarre. Louis Jouvet avait raison mais le drôle de drame c'est que la bizarrerie s'échappe souvent des écrans pour fleurir dans la vraie vie. C'est qu'il s'en passe des choses bizarre autour de nous. Le pouvoir d'achat baisse ? Les centres commerciaux poussent comme des cèpes dans un bois périgourdin. Le chômage est à son paroxysme ? Les constructions de bureaux se multiplient comme des Lego sous un sapin de Noël. L'espérance de vie se rallonge ? Pour la société, et plus particulièrement le marché du travail, les seniors n'ont jamais été aussi vieux si jeunes. Non seulement le partage générationnel a malheureusement disparu, mais en plus les préjugés et clichés sur les sexagénaires et septuagénaires n'ont jamais été aussi dénigrants. Pire encore, ils sont faux. Pour rétablir la vérité avec humour et toucher une cible par l'identification , WNP lance un Vlog sur YouTube. Le nom de la chaine sonne comme un cri du coeur à la Balavoine: "Je ne suis pas un senior".

 

Françoise a 60 ans, c'est une comédienne fraîchement retraitée, pleine de vie et de peps. Sans être une digital native elle est connectée. Comme 10.5 millions d’internautes français de plus 50 ans et un sexagenaire sur 4 (selon l'institut français des seniors et le Credoc), cette grand-mère fringuée comme une millennial est membre d’un réseau social. Depuis le 17 novembre sur YouTube, Françoise se fait la porte-parole de toute une génération faussement considérée en cassant avec une ironie gentille les stéréotypes qui collent à leurs pantoufles commun un chewing gum d'ado sur la nappes à carreaux en toile cirée de sa grand-mère. Françoise est une youtubeuse senior façonnée par l'agence WNP pour accompagner avec originalité le lancement de la nouvelle offre de complémentaire santé spécifique de son client Eovi Mcd mutuelle.

 

Estampillée comme le premier vlog (blog vidéo) destiné aux plus de 55 ans, la chaine YouTube "Je ne suis pas un senior" va diffuser quatre autres épisodes de 80 secondes d'ici mi-janvier, avec une trêve de deux semaines pendant les fêtes de fin d'année. Chaque épisode met en scène Françoise, qui face caméra dans son salon fait du Norman à la Danièle Evenou en jouant un texte déjà écrit pour se payer les clichés. Non les retraités n’adorent pas la couleur marron, ils n’ont pas un goût immodéré pour les chocolats à la liqueur, ne font pas que des choses aussi ennuyeuses que le point de croix ou le bridge, ne se sentent pas obligés de baby-sitter tout le temps leurs petits enfants et ne font pas exprès de faire leurs courses aux même heures que les"actifs" juste pour les embêter.

 

 

Inspirer et casser la barrière des préjugés

 

La première vidéo diffusée le 17 novembre avait déjà été vue plus de 25 000 fois en 24 heures, "un résultat au-delà de nos attentes", confie Christelle Raynal, directrice de création de WNP. Il faut dire que le résultat est réussi. Le ton et le texte captent l'attention sans non plus tordre les boyaux de rire, la personnalité de Françoise - "dont le rôle correspondant à son vrai caractère" dixit Christelle Raynal, la rend touchante. Surtout l'écueil du fake est évité pour donner un vrai-faux qui n'est pas parfait mais a le mérite de parler à sa cible en interpellant celles qu'il pointe du doigt.

 

"La démarche est née d'un brief client sur une campagne classique pour une offre produit. On a réalisé que les préjugés sur les seniors avaient la dent dure et n'étaient pas avérés. Par exemple les seniors sont très digitaux. Plus de 50% d'entre-eux regardent une vidéo par jour sur Daily Motion ou You Tube. Par contre en terme de production et de création, à part quelques blogueuses beauté, c'est presque le néant. Avec ce vlog, on espère inspirer et casser la barrière de ces préjugés qui empêchent des seniors de s'y mettre", explique Marine Declas, directrice de clientèle. Sur quels critères sera jugée la réussite de ce vlog brandé qui ne mentionne pas une fois le nom de la marque ou du produit ?

 

 

Des seniors hédonistes épris de liberté

 

"L''enjeu n'est pas de vendre une offre commerciale mais de montrer que le client connait les seniors, leur donne la parole. Il s'agissait de créer de l'interaction et de la discussion pour ouvrir un débat. Ce qu'on veut c'est évidemment que la vidéo soit vue donc le nombres de vues est un critère important. Pour l'instant les commentaires sont canons, cela prouve qu'il y avait quand même une envie et une appétence pour ce style de vidéo", répond Marine Declas. "Ce vlog lance quelque chose de neuf et j'espère qu'on va ouvrir des portes car mettre les gens dans une case, c'est insupportable. J'ai travaillé pendant très longtemps pour Bourgeois et me suis battu pour prouver qu'une fille drôle pouvait aussi être belle", ajoute Christelle Raynal.

 

Conçu en respectant les codes du genre, la chaine YouTube s'inscrit dans une campagne qui se compose également d’un film TV réalisé par Eli Sverdlov (production de WNP Studios), de trois annonces presse et de trois spots radio. "Ce projet représente un enjeu majeur pour Eovi Mcd, car la cible des seniors est devenue prioritaire sur le marché de la complémentaire santé des particuliers. Les seniors d'aujourd'hui sont en bonne santé, ont un fort pouvoir d’achat, du temps pour eux et vivront bien plus longtemps que leurs ainés. Ils sont enfin libres et comptent bien profiter. Issus de la génération des baby-boomers, ce sont des hédonistes", décrit WNP. Le carpe diem n'est plus l'apanage de l'insouciante jeunesse. Capitaine mon capitaine…

 

 

 

 

 

Commentez



 


Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR