AccueilAUDACEPEUT-ON CHANGER LE REGARD DE L'OPINION PUBLIQUE SUR LES SDF ?

Peut-on changer le regard de l'opinion publique sur les SDF ?


Publié le 20/03/2018

Image actu

Sans-abris et communication : comment parler des SDF sans tomber dans le misérabilisme et la pitié et comment leur apporter une aide financière concrète qui leur permettra de sortir d’un quotidien de misère où compassion et mépris se mélangent ? Réponse en images.

 

 

À l’orée des beaux jours en Allemagne, l’agence créative Havas s’associe à Getty Images, spécialiste des banques d’image, et à Fifty-fifty, magazine de rue de Düsseldorf pour lancer une campagne full digital « Repicturing Homeless » (refuser les SDF) visant à changer la vision de la communauté des sans-abri et conduire un récit de possibilités.

 

Le principe est simple : redorer leur image en défiant la perception stéréotypée de cette communauté. Comment ? En les mettant en scène dans une série d'images de stock disponibles dès aujourd’hui. Pour ce faire, les membres de la communauté des sans-abri de Düsseldorf, tous vendeurs du magazine de rue, Fifty-Fifty, ont été embauchés pour être les héros de photos de stock pour certains des thèmes les plus vendables sur Getty Images : homme d'affaire, cuisinier, commerçant et voyageur. Ces images de stock sont maintenant disponibles pour une licence sur gettyimages.com et iStockphoto.com et seront promues auprès de la base des clients de Getty Images. Les bénéfices récoltés par ces nouvelles images sous licence seront redistribués directement à 50% pour soutenir la communauté locale des sans-abri. 

 

 

Adieu compassion, bonjour dignité

 

« Repicturing Homeless » redonne une dignité à ces hommes et femmes en leur donnant la parole mais aussi et surtout en les mettant en avant comme des modèles et non des second rôles auxquels il faudrait jeter une pièce. Ils ne sont, en effet, plus simples sujets de visuels qui donnent bonne conscience mais ils deviennent acteur prenant en main leur destin. Un emploi, éphémère peut-être, mais gratifiant pour les SDF de Fifty-Fifty. Darren Richardson, Directeur de Création chez Havas Düsseldorf explique : « Au lieu de montrer des images stéréotypées du désespoir et de la pauvreté des sans-abri, notre campagne vise à surprendre les gens et à les faire réfléchir. Mais surtout à nous encourager à remettre en question nos idées reçues souvent préjudiciables sur nos semblables ».

 

À la question d’une campagne qui met à mal les classiques redondants type larme à l’oeil et image choc de la pub autour des SDF, le trio de communicants répond en proposant une opération qui sort des carcans où règnent morosité et pitié, et s’engage sur une piste à la fois singulière et lucrative. Un projet qui va au-delà du simple coup média et ambitionne de s’inscrire dans la durée pour non seulement poursuivre une sensibilisation autour de ces personnes en situation de difficulté mais aussi et surtout pour les aider à se loger décemment, se laver, se nourrir et même trouver un emploi.

 

 


 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR