AccueilAUDACELE PETIT ROBERT IRRADIE LES MéDIAS SOCIAUX DE SES BONS MOTS

Le Petit Robert irradie les médias sociaux de ses bons mots


Publié le 07/09/2017

Image actu

Le Petit Robert fait des réseaux sociaux ses alliés pour célébrer ses 50 ans... Il irradie de ses mots un web social qui a parfois besoin d'être éveillé et non pas uniquement diverti... Et sur ce coup là, le dico cinquantenaire, clairement à la page, fait l'affaire... Joyeux anniversaire !

 

Les mots, matière vivante s’il en est… tour à tour durs, fleuris ou doux. Une des forces vives de tout individu, ils sont le plus souvent au service de la liberté d’expression, des émotions, de la transparence et du dialogue, même s’ils flirtent de temps en temps avec la langue de bois, la mauvaise foi ou la désinformation. Une fois appris (avec difficulté pour certains), ils sortent tout seuls de notre bouche, dépassant quelque fois notre pensée, ou tombent en désuétude, butant alors sur le bout de notre langue -mais même là ils se rappellent bien vite à notre bon souvenir, car ils ont des racines solides. Une langue qui grâce à eux est vivante, car pas question de ne pas s’imprégner des époques, d’être modernes et de ne pas se laisser utiliser voire tordre dans tous les sens par l’homo sapiens. Les mots sont des héros et ils valent bien des écrins dont le dictionnaire Le Petit Robert qui célèbre, en 2017, ses 50 ans. Un jubilé fêté avec la sortie en librairie de « 200 drôles de mots qui ont changé nos vies depuis 50 ans » du linguiste Alain Rey, (Éditions Le Robert). Nous faisant revivre « par le fil des mots, les moments forts qui ont fait battre le cœur de la société française des années 60 à nos jours ». Une bonne base pour une commmunication inspirée.

 

Comme tout grand professionnel qui se respecte, le manuel a évidemment intégré et définit par le menu le mot digital, lui donnant toute latitude de communiquer bien dans son époque en jouant la carte des réseaux sociaux. Le Robert n’est-il pas, selon la maison d’édition, « déjà aujourd’hui le compte de référence sur la langue française avec 78 000 abonnés sur Twitter ? ». Osant même toute une série de prises de parole décalées et récréatives via plusieurs canaux et partenaires donnant à l’événement de l’ampleur tout en créant de la proximité, de la connivence et de l’envie pour avoir le dernier mot… Images à l’appui, réseaux sociaux et cibles fidélisées ou en devenir obligent ! Au programme donc  un mini-site dédié à l’événement de ce cinquantenairemais pas que.

 

 

Des mots à l’honneur oui et des images aussi, réseaux sociaux et cibles obligent !

 

Une série « 50 ans de mots » (denim, surf, baladeur, aérobic…) qui ont marqué la société depuis 50 ans, en partenariat avec l’Ina qui compte plus de 900 000 fans sur sa page Facebook : ainsi on vous demandera si vous connaissez le Denim, tissu utilisé pour fabriquer les célèbres jeans ? Si vous saviez que ce mot avait pour origine la ville « de Nîmes », et donc qu’il était d'origine française ?

 

Un jeu sur le thème « Quel mot est né en même temps que vous ? » relayé aussi sur les comptes Twitter, Facebook, Instagram et LinkedIn du Robert : hippie ou wiki ? Texto ou bobo ? Il vous invite à découvrir un ou plusieurs mots apparus l'année de votre naissance. De quoi se laisser surprendre entre fax, ubériser, RTT, machisme, droïde, sans papier, écolo…

 

Un concours photo sur Instagram « Monument-Magie » en partenariat avec le Centre des monuments nationaux : Le Petit Robert s’illumine, en effet, de 22 tableaux de l’artiste Fabienne Verdier. Chacun est l’expression d’un couple de mots : Nuit/Noir, Sinuosité/Sagesse, Cercle/Cosmos…Sur Instagram, c’est au tour des internautes d’illustrer, sous forme de photographie, le couple de mots « Monument/Magie » avec le mot-dièse #jeumonumentmagie. De nombreuses surprises sont à gagner, dont évidemment, deux Petit Robert édition 50 ans, des laissez-passer Le CMN et des tirages photographiques !

 

 

 

 

 

 

A vous de jouer

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR