AccueilAUDACEINFILTRATION à VIVATECH POUR SAUVER LA PLANèTE

Infiltration à Vivatech pour sauver la planète


Publié le 16/05/2019

Image actu

Alors que le monde de la tech et de l’innovation s’agite et se rassemble au salon annuel VIVA Technology prenant place à Paris ce 16 et 17 mai 2019, où la fameuse Start up Nation est brandie en étendard d’un paysage international digital et futuriste révolutionnaire, la rédaction à trouvé l’intrus. Coup d'oeil sur Unigy. Une infiltration en bonne et due forme aussi créative que bien ficelée, signée DDB°Paris pour GrtGaz.

 

 

100 500 visiteurs, 9 000 start-ups, 1 900 investisseurs , 1 900 journalistes, 450 speakers et plus de 125 pays représentés. De quoi choper une bonne crise de tachycardie et perdre tout sens de la réalité. Expériences et démonstrations à gogo, personnalités politiques et entrepreneuriales de renom, l’humeur est à la nouveauté, au plus digital au plus ludique, au plus surprenant. De la VR, de la RA, des robots à foison du conceptuel et du jamais vu, en veux-tu en voilà. Et parmi eux, une start-up fictive et éphémère qui se joue des codes de cette foire et fait son coup de com en douce. Son nom : GRTGaz. Son Alias : Unigy. Son agence: DDB°Paris.

 

 

Unigy, start-up à tout prix

 

Partant du constat que l’heure est à l’entrepreneuriat mais aussi et surtout au durable, au renouvelable, au responsable et tout le tintouin, GRTGaz dont l’essence même du secteur manque un peu de glam et de charme enfile un masque et se réinvente sous le nom de « Unigy » pour investir les stands de l’événement VivaTech. Unigy prend ainsi vie sous l’alibi d’une start-up américaine présentant une innovation permettant, entre autres, de faire rouler nos voitures avec nos déchets.

 

 

Le renouvelable comme crédo

 

Avec plus de 300 millions de tonnes de déchets qui sont produits chaque année en France, la start-up fictive et son projet de transformer à grande échelle les déchets en énergie semble jusqu’alors tout à fait légitime. Pour expliquer le processus de traitement de ces déchets en énergie, la marque joue le jeu jusqu’au bout et propose comme ses confrères du salon une expérience immersive en VR durant laquelle la réelle identité de la marque est alors révélée. Identité visuelle léchée, film et print à l’appui, démonstration de produit, un bluff bien foutu dont l’intention ne laisse pas non plus à désirer.

 

 

Infiltrer pour sensibiliser

 

Le but de l’infiltration ? Soutenir deux filières françaises d’avenir (start up, collectivités, centres de recherches…) engagées dans le développement d‘une nouvelle génération de gaz renouvelable et bas carbone, produits localement, pour accélérer la transition écologique. Deux techniques trop peu connues que sont :

- La méthanisation : une filière en plein développement qui valorise les effluents et les déchets organiques sous forme de gaz renouvelable injecté dans les réseaux existants. 

- Et la pyrogazéification : une filière d’avenir pour transformer en gaz renouvelables ou bas carbone les déchets solides peu ou mal valorisés aujourd’hui. 

 

Des termes qui sonnent peut-être cloche à vos oreilles mais dont les résultats sont conséquents. En effet, selon une récente étude ADEME sur le potentiel de production de gaz vert à horizon 2050, les 2/3 de nos besoins pourraient être couverts grâce à des gaz renouvelables et bas carbone issus de ces deux filières.

 

 

Un troll bien pensé

 

Un « troll » donc mais dont l’intention va bien plus loin que le simple buzz. Car si cette opération pourrait passer pour un simple coup de pub comme Netflix avait pu le faire l’an passé en créant une fausse start-up sur le CES (Consumer Electronics Show) promouvant la sortie de la série Altered Carbon, ici le ton est à l’urgence. L’urgence de mettre en place des solutions concrètes, efficaces et accessibles pour une sauvegarde de la planète qui ne saurait attendre. Car les concepts c’est bien mais c’est aujourd’hui et non demain que nous avons besoin d’agir. Et ce que Unigy met en avant ne sont autres que des solutions accessibles contribuant grandement à la transition écologique, qui nécessite une visibilité exacerbée !

 

 

Alors si le gaz, cette énergie vieille de deux siècles, fait parfois oldschool et manque à l’appel du nouveau cool, n’oublions pas ses vertus et sa place prépondérante dans l’écosystème dynamique d’innovations qui façonne le monde d’aujourd’hui et de demain.

 

 

GRTgaz_UNIGY_1920x1080p_05 from Camille Lou on Vimeo.

 

 

 

 

 

 

 

 

En direct du stand Unigy à Vivatech 

 

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR