AccueilAUDACEL'HUMOUR BRITISH MIEUX QUE « L'ART POUR LES NULS ? »

L'humour british mieux que « l'art pour les nuls ? »


Publié le 27/09/2017

Image actu

Les musées, les galeries et les maisons d’artistes ne doivent pas souffrir de notre sentiment de ne pas être à la hauteur pour apprécier les œuvres d’art qu’ils hébergent. Il faut y aller, car si on n'est pas parfaits, un chef-d’œuvre l’est-il pour autant ? Art Fund finit de nous décomplexer avec son film au ton so british…

 

Chaque année, l’association britannique, Art Fund récolte des millions de livres sterling pour épauler plusieurs musées, galeries et maisons d’artistes à travers le pays. Et pour se faire, ses animateurs multiplient les opérations : soirée caritative, concours annuel pour nommer le meilleur musée comme The Hepworth Wakefield, en juillet 2017, et même des opérations de crowd funding avec des récompenses pour les participants. Encore faut-il que ces espaces culturels soient fréquentés. Alors au-delà des mini vidéos diffusées sur son site, commentées par des conférenciers et faisant la promotion des expositions du moment à ne pas louper, la fondation vient de lancer une campagne avec son agence, 101 London, pour promouvoir son National Art Pass qui donne un accès gratuit à plus de 240 lieux culturels et à un billet 50% moins cher pour les manifestations ponctuelles.

 

 

L'art, il y en a pour tous les goûts

 

Et c’est jackpot car grâce à un casting mitonné et sagement installé à la Dulwich Picture Gallery, doublé d'une mise en scène rythmée et toute empreinte du fameux humour anglais, le message de la campagne, What is the perfect work of art ?, est simple : pas besoin d’être érudit ni critique pour apprécier une œuvre quelle qu’elle soit. Il faut juste ne pas se laisser impressionner ni dans son rapport à l’art ni par les autres, oser, donner libre cours à ses sentiments et se faire plaisir sans pour autant avoir une formation ou un avis. Car si on n’est pas parfait, une œuvre d’art l’est-elle pour autant ? Pas pour tous, bien sûr mais au moins elle permet de s’interroger et surtout il y en a pour toutes les sensibilités. Dès lors, on y prend goût comme les 8 protagonistes du spot, dépassant même les spécialistes les plus pointus. Un film de 2 minutes décomplexant et enjoué qui donne envie. Réalisé rondement par Fred Rowson (production : Colonel Blimp), il est diffusé sur le site et les réseaux sociaux de la fondation. Et vous, vous êtes plutôt Rothco ou Raphael ou Picasso ou Giovanni Battista Pittoni ou Jackson Pollock ou Hokusai ou… ?

 

 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR