AccueilAUDACELE DRAPEAU COLOMBIEN REPENSé PAR UNE AGENCE DE PUB

Le drapeau colombien repensé par une agence de pub


Publié le 31/05/2017

Image actu

"Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang ”. En Colombie, depuis la paix signée avec les FARC fin 2016, la pensée de Victor Hugo n'est plus d'actualité. Les sourires ont remplacé les pleurs et McCann profite de l'union nationale pour promouvoir le don de sang.

 

Les 2 et 3 avril derniers, des annonces non signées paraissaient dans la presse quotidienne nationale et régionale, reprenant la liste des prénoms des candidats à l’élection présidentielle française avec une question simple et mystérieuse: " A quel groupe appartiennent-ils vraiment ? ". Révélation trois jour plus tard de l’annonceur, l’Établissement français du sang, avec le message suivant: " A, B, O, AB. Quel que soit votre groupe sanguin, partagez votre pouvoir, donnez votre sang ! ".  En Colombie, l'agence McCann Colombia joue sur une fibre patriotique plus sensible que la représentation politique : le drapeau.

 

Quand le sang ne coule plus dans les forêts tropicales de non-droit, il est temps de changer la signification de sa couleur sur le drapeau national. Comment ? En en faisant le rouge du sang collecté et non plus celui des victimes de la guerre civile contre les FARC. Ce parti pris de l'agence colombienne est osé car il touche une corde très sensible, le symbole d'un pays patriotique qui pendant des décennies a rendu hommage à ses soldats tombés pour la nation. Dans la lutte violente contre les narcotraficants d'abord, incarnée notamment dans la série à succès de Netflix, Narcos, dans la guérilla contre les révolutionnaires marxistes des FARC, ensuite. Depuis fin 2016, la Colombie est en paix. McCann Colombie profite de ce moment d'unité nationale pour promouvoir le don de sang et rappeler qu'il peut sauver des vies.

 

Intitulée #AmarilloAzulyYo (#JauneBleuetMoi), la campagne se paye un support out of home original : la plus haute tour du quartier d'affaires de Bogota, la capitale, maquillée des trois couleurs du drapeau national. Le concept de l'opération est simple : supprimer le rouge et demander aux citoyens de le faire réapparaître au fil des dons de sang collectés dans 15 villes du pays. Sur le même principe que la coloration graduelle de l'immeuble de la capitale, les poches de sang dédiées jaunes et bleues mises à disposition de la Croix Rouge se maculent également du rouge collecté au terme de la prise de sang.

 

Très vite devenue virale et soutenue par les médias et les influenceurs, la campagne a réussi son objectif: en 72 heures elle a touché 27 millions de personnes, convaincu 6000 donateurs et engendré 14% de croissance de dons. Preuve une fois de plus que quand une agence met sa créativité au service d'une bonne cause, c'est l'intérêt général qui est servi. Même quand la finalité reste la promotion d'une entreprise privée, comme cela a été le cas en Roumanie il y a deux ans. McCann Bucarest avait alors utilisé le pouvoir d’attraction de Dracula pour une campagne RP originale : vous donnez votre sang, vous gagnez un billet pour un festival de musique. La même année le magazine Vantardise sortait un magazine dont l'encre était imprégnée du sang de 3 personnes séropositives.

 

 

 

 

 

Commentez


Abonnez-vous à la revue

RECHERCHER PAR