AccueilA NE PAS MANQUERTEN 2 FOTOLIA : KENTAUROS, LE CENTAURE FéMININ !

TEN 2 Fotolia : Kentauros, le centaure féminin !


Publié le 08/02/2013

Image actu

 

Très intéressant le travail effectué par Soongyu Gwon. Le créateur de photographie coréen a pour Ten de Fotolia réalisée une œuvre, téléchargeable gratuitement pendant 24h, baptisée « Kentauros ». Un travail qui met sur le devant de la scène les artistes numérique qui revendiquent clairement une nouvelle forme d’art bien au-delà d’une simple création numérique. Et c’est pour cela qu’INfluencia soutient ce type d’initiative !

 

Le travail et le style de Soongyou, le directeur de création chez l’agence D.FY Inc basée à Seoul, met en avant le sens profond des choses qu’il matérialise par ses réalisations ultra graphiques et parfaitement maîtrisées. Inspirées et enrichies de l’Histoire coréenne, vieille de 5 000 ans, et de la culture traditionnelle asiatique proche de la Nature, ses compositions sont également influencées par les arts contemporains : la bande dessinée, les films fantastiques et d’horreur, genres que Soongyu Gwon affectionne particulièrement depuis qu'il a visionné le délirant « Braindead » de Peter Jackson quand il était lycéen.

 

Pour lui: « La créativité ne consiste pas à inventer ce qui ne l'est pas encore, mais à voir d'un oeil nouveau ce qui existe déjà ». Ce qui est intéressant c’est la manière et la matière qu’il a utilisées pour réalisée « Kentauros ». « Sur Fotolia, j’ai trouvé une image parfaite de jeune fille. J’ai remplacé ses jambes par celles d’un poulain, plutôt que celles d’un cheval, pour en accentuer la fragilité. La présence des corbeaux fait monter la tension et engendre la peur. Les branches de l’arbre mort forment une protection autour du Centaure. Les trois lunes dans le ciel confèrent une dimension fantastique à l’ensemble. Pour terminer, j’ai ajusté la tonalité des couleurs et ajouté un peu de bleu pour faire sentir le froid ».

 

Deux vidéos, sous-titrées en 12 langues, ont été tournées dans le pays de l’artiste. Celle qui présente ces techniques de créations est à visionner ci dessous pour mieux comprendre comment fonctionne l'artiste. L'autre axée sur son univers est à regarder ici

 

Vidéo réalisée par Gang-Corp.

 

 

Focus sur le projet Ten

 

Face à l’enthousiasme suscité par la première saison, qui avait pour objectif de démocratiser la création numérique en associant pour la première fois dans un même projet « art numérique », « ressources graphiques » et « pédagogie », Fotolia renouvelle l’expérience et dévoile depuis le début de l'année et chaque mois, les  compositions issues de la collection Ten Saison 2.

 

Pour cette seconde édition, Fotolia a sélectionné 10 artistes internationaux de renom issus des pays dans lesquels la banque d’images est implantée (Argentine, Brésil, Corée, Japon, Russie, Pologne, Espagne, Angleterre et Allemagne). Fotolia proposera en plus deux créations spéciales « hors-séries », l’une d’un américain et la seconde d’un couple d’artistes français, sous des formats tenus secrets.

 

Comme pour la première édition, les internautes auront accès, chaque mois, au fichier PSD de la création d’un nouvel artiste avec l’ensemble des calques et ressources utilisés et ce gratuitement pendant 24h. Ils pourront ainsi réutiliser les éléments graphiques et effets de style dans leurs propres créations. Les photos issues de la banque d’images Fotolia ayant servi à la création du PSD seront quant à elles mises à disposition gratuitement pour un usage personnel mais devront être achetées sur Fotolia pour un usage professionnel.

 

« Fort du succès de la saison 1 et de l’enthousiasme manifesté par les communautés créatives présentes sur les cinq continents, nous avons invité cette année des artistes internationaux qui, en plus de nous faire partager leurs secrets de création, seront les ambassadeurs culturels de leurs pays via leurs témoignages et leurs parti-pris créatifs. Les artistes sélectionnés seront par ailleurs totalement libres d’exprimer leur univers dans les œuvres proposées. Fotolia poursuit ainsi son objectif de démocratiser l’art numérique par-delà les frontières. » explique Oleg Tscheltzoff, Président et Co-fondateur de Fotolia

 

Raphaël Legrand

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR