AccueilA NE PAS MANQUERQUELLE STRATéGIE DE DéVELOPPEMENT POUR MEETIC

Quelle stratégie de développement pour Meetic


Publié le 20/04/2016

Image actu

 

Flashback : en 2001, au cours d’un dîner entre amis, Marc Simoncini évoque un concept qui permettrait aux célibataires ou divorcés de trouver l’être aimé sur Internet. C’est ainsi que naquit Meetic en France. Après ses débuts en tant que start-up innovante, Meetic reste encore aujourd’hui le pionnier de la rencontre amoureuse.

 

En 2009, Meetic rachète les activités de match.com en Europe. Le Groupe Meetic intègre ensuite le groupe Match en 2011 et assoit sa réputation internationale en rejoignant le portefeuille de l’entreprise Internet IAC, qui, avec plus de 50 marques, fait depuis longtemps partie des acteurs les plus importants et les plus influents du e-commerce et des services en ligne.

 

6 478 millions de visiteurs uniques (source ComScore Février 2015), la plus grande communauté de célibataires et la plus diversifiée grâce à une présence dans 16 pays et en 13 langues, 15,5 millions de profils et 15,5 millions photos modérés par an : Meetic est aujourd’hui le leader d’un marché en pleine évolution. Un leader qui depuis 2013 est allé un pas plus loin en arrivant dans la vraie vie et en organisant des vraies rencontres, avec des events dans 10 pays et 170 villes, plus de 30 types d’events différents et une moyenne de 145 par mois. On compte déjà 300 000 participants à cette aventure depuis l’ouverture.

 

Quelle stratégie de développement ? Quelle approche du mobile ? Quelle évolution du modèle économique ? Jessica Delpirou répondra à toutes ces questions, le 19 mai prochain, lors de la nouvelle rencontre du Club Edouard VII, dont INfluencia est partenaire. Pour s’inscrire, c’est ici.

 

Créé en 2009 par deux entrepreneurs, Bruno Ennochi et Stéphane Attal, le club réunit aujourd’hui 1 000 dirigeants de PME. Parmi ses partenaires : l’Opinion, les Editions de l’Avant-Scène, le cabinet Expertise et Conseil, myconcierge.fr. Le principe est simple : une adhésion annuelle de 700 € HT (840 € HT) permet la participation aux petits déjeuners /débats mensuels, la possibilité d'inviter une personne à chaque petit déjeuner/débats, et d’avoir accès aux autres activités du club. Chaque invité devra s’abonner pour revenir. Enfin, il est possible de constituer une table de relations publiques en invitant ses propres clients pour 500€ par petit déjeuner. Au total, aujourd’hui le Club accueille 1000 membres réguliers. A suivre : le jeudi 16 juin : Valérie Pierson, directrice générale de Breitling France et le 11 octobre : Nicolas Ferrary, directeur France d'Airbnb

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR