Education


Publié le 26/08/2009


 

Les temps changent, mais les symboles demeurent. Quoi de mieux pour exprimer la performance qu'un animal ? Mais, en le regardant de près, le dernier spot de la marque d'essuie-tout nous délivre aussi un tout autre message. Qu'y voit-on ? Une petite famille en train de goûter devant sa jolie maison. L'enfant renverse malencontreusement son verre de lait suscitant l'arrivée immédiate d'un éléphant ( ?!) qui se précipite pour nettoyer le sol d'un efficace coup de trompe. Bilan : des parents affolés et une barrière écrasée. Le rejeton semble trouver la situation si amusante qu'il décide de recommencer...


Echaudés, les parents seront cette fois plus rapides et réussiront, armés d'une « seule » feuille de Okay, à simultanément nettoyer la tâche et... épargner leur barrière. Un essuie-tout aussi puissant qu'une trompe d'éléphant, voilà pour la morale publicitaire. Voilà aussi un message sur l'éducation : un enfant qui fait sciemment une tâche ne contribue-t-il pas, un peu, à détruire les barrières que ses parents se sont évertués à construire ? Et quoi de mieux qu'un rouleau, fût-il d'essuie-tout, pour préserver l'ordre ?

 

Patrice Duchemin / Planning & Tendances
redaction @influencia.net


Okay 2008

 

 


Agence: Les ouvriers du Paradis (Paris)

Directeur de Création: Serge Fichard

Directeur Artistique: Dimitri Smilenko

Concepteur Rédacteur: Richard Cador

Réalisateur: Didier Barcelo

Production TV: Marion Dehaene

Maison de production: Les Télécréateurs / UFO

Son: Neardeaf, Tranquille le chat

Responsable agence: Caroline Montrichard, Valérie Napoly, Géraldine Carlioz

Responsable annonceur: François de Saint Perrier, Arnaud Montcru

 

 

Commentez


Abonnez-vous à la revue


RECHERCHER PAR