Un doute


Publié le 30/09/2009

 


Elle est aussi un peu dérangeante car on se demande si l'on a affaire à des acteurs dans le rôle de clients piégés ou à de véritables clients véritablement piégés. A leur manière de répondre en avançant (sans y paraître) des avantages marketing habilement répartis, on pencherait volontiers pour la première hypothèse. Mais allez savoir... L'essentiel n'est-il pas de prendre plaisir à les regarder ?

 

Le principe (troublant) n'est pas sans rappeler la récente affaire du prix remis par Paris Match à deux photographes pour leur reportage sur les conditions de vie de la jeunesse... photographes qui ont aussitôt reconnu l'avoir construit de toutes pièces... Dans la publicité comme dans la photographie, les images s'installent parfois entre le réel et la fiction. Où est le faux ? Où est le vrai ? Le « non-vrai » est-il pour autant faux ? Mais si le faux ne s'oppose pas toujours au vrai, il permet toujours de faire émerger les mécanismes du discours. En laissant flotter un doute sur ses images, Mac Do n'en induit-il pas un instantanément sur ses discours et ses intentions ?

 

Patrice Duchemin / Planning & Tendances

redaction @influencia.net

 

 

 

 

 

Résultat de la campagne

 

 

 

 

 

 

 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR