AccueilPAROLE DE RéSISTANCEJOURNAL DE BORD DE MICHAëL BOUMENDIL, SIXIèME SON...SIXIèME JOUR DE CONFINEMENT, AUSSI

Journal de bord de Michaël Boumendil, Sixième Son...Sixième jour de confinement, aussi


Publié le 20/03/2020

Image actu

Le Président de Sixième Son, Michaël Boumendil, poursuit sa chronique qui nous permet de "voyager" avec sa famille (sa femme Isa et ses 5 enfants, de 4 à 13 ans, Théo, Bethsabée, EvaLuna, Elia, Gabrielle), place à Brooklyn Shelter, petit journal de bord du confinement qu'il a décidé d'écrire pour sa famille et aussi pour ses équipes françaises, ses amis qui sont à l'autre bout du monde, drôlement touchant.

 

 

Je me suis réveillé tard ce matin. Suis encore au lit quand Daina, du bureau de New York, m’appelle sur Skype. C’est déjà l’heure de notre call. Je réponds et je la vois sourire. Toujours agréable au réveil de voir quelqu’un de bonne humeur. Quoique, un poil trop appuyé peut-être, ce sourire? Qu'est-ce qui lui arrive à Daina... . J’ai compris. Au lieu de répondre en audio, j’ai répondu avec la vidéo. J’ai l’air de ce que je suis. Avec la marque de l’oreiller en plus et la tenue de travail en moins. Bon, on en rit ensemble.

 

 

il se porte comme un charme

 

Le call est court. Je pense que cela va devenir une nouvelle routine : il faut que je lise les infos et le nombre de cas nouveaux en France, aux US et à NY en particulier, en Italie aussi. Je sais ce que j’attends : l’inversion des courbes. Comme tout le monde. Ce n’est pas pour aujourd’hui. L’Italie dépasse la Chine en nombre de morts et il y a maintenant plus de 4000 cas à NY. Toujours pas de confinement. En réalité, ici peut-être comme ailleurs, les chiffres ne veulent rien dire. Ceux de la semaine passée comme ceux d’hier étaient déjà faux. Il n’y a pas de kits de tests ici. Donc s’ils ont 500 tests, ils auront presque autant de nouveaux cas. Tout cela sent le scandale. Un autre scandale arrive. On entend qu’un tel, forcément VIP, a été testé négatif parce qu’il avait été en contact avec quelqu’un d’infecté, mais « il se porte comme un charme ». On apprend qu’un tel, forcément VIP, a été testé positif mais qu’il va très bien, qu’il n’y a aucune inquiétude à avoir. ALORS POURQUOI ON UTILISE DES TESTS POUR CES GENS-LA.

 

 

Les premiers arrivés seront les mieux servis

 

Au travail. La matinée est consacrée au plan de sauvegarde. En France comme aux US, il y a beaucoup de paperasse à préparer pour pouvoir bénéficier du soutien de l’administration. Les premiers arrivés seront les mieux servis. Pas la partie la plus passionnante de mon travail, mais il faut la faire et la faire bien. J’espère que les banques vont jouer le jeu. J’espère aussi qu’aucune ne va mettre la clé sous la porte. Surtout les nôtres. Est-ce qu’il faut s’inquiéter pour ça aussi ?

 

 

Apéro digital et solitude de Sophie

 

Apéro digital. Tous les collaborateurs de l’agence sont conviés à se connecter un verre à la main depuis chez eux. Presque tous sont là. Grosse cacophonie, mais le plaisir partagé de se retrouver, de se voir. Petit silence quand Sophie parle de sa solitude. Pas facile. Elle en rit, alors on rit avec elle. Elle a la délicatesse de changer de sujet. Elle a dû ressentir à la fois le malaise et toute cette affection que chacun lui envoie en silence. Touchée. Touchant. Si certains doutent de la difficulté de faire du télétravail à la maison avec les enfants, qu’ils prennent part à notre prochain apéro digital. Les gosses qui débarquent à droite et à gauche, celui qui veut dire « bonjour les gens » et celui qui a vu des chips et en pique, celui qui dit « et ben demain non plus y’a pas école ! » Mention spéciale à Laurent. Il a bien choisi son moment. Il a arrêté les couches pour sa petite il y a dix jours. Le pot à la main, au cas où, ça donne un effet graphique remarquable en téléconférence. Et pour travailler, c’est pratique.

 

 

Distant learning : ça s'organise !

 

Journée plus studieuse pour les enfants ici. Plus structurée. On va surement avoir un problème de réseau lundi. Quatre des cinq petits ont du « distant learning », des sessions en ligne avec l’école. Il faudra leur donner mon ordi, celui d’Isa et au moins un de nos téléphones. Ça aussi, ça va être pratique.

 

 

Théo a reçu le résultat des affectations

 

Comme si de rien était. Théo a reçu le résultat des affectations pour son entrée au lycée l’an prochain à NY. Fier de lui. Pendant près d’une heure on commente, on spécule pour la suite. Et puis voilà une info qui nous projette dans l’avenir, dans l’après. Pendant près d’une heure, on n’a pas parlé du virus, on n’y a même plus pensé.

 

 

Aujourd’hui était une bonne journée.

 

La journée s’achève. Je n’ai pas eu de nouvelles de ceux qui sont infectés dans la famille. Je n’ai pas eu d’appels sur de nouveaux cas dans la famille ou dans l’équipe. C’est cela désormais que je vais appeler une bonne journée. Aujourd’hui était une bonne journée.

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR