AccueilL'OBSERVATOIRE INFLUENCIAINNOVER GRâCE AUX TENDANCES MONDIALES

Innover grâce aux tendances mondiales


Publié le 12/10/2011

Image actu

 

 

Le fait que l’on puisse croire au succès d’inventions ne semblant pas répondre à un besoin clairement exprimé par les consommateurs provient du fait à la fois que les utilisateurs ne savent pas exprimer précisément leurs besoins, et que les inventeurs s’appuient plus sur les tendances qu’ils arrivent à décrypter que sur des demandes précises.

 

Ce constat nous amène donc à nous intéresser de près à ces fameuses tendances. Si nous comprenons les tendances actuelles, nous serons mieux à même de proposer des idées qui les accompagnent et d’innover.

 

 

1) L’environnement :


Le consensus politique converge sur le fait que les émissions de gaz à effet de serre sont un moteur du réchauffement climatique mondial. Le 5 juin dernier, à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement, le magazine Exame a fait le point sur les principales tendances vertes dans le monde :

 

- Energie solaire 24H/24

- La chaleur provenant des déchets

- Les toits écologiques

- Des immeubles qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment

- Des taxis verts

- Des villes à taux de carbone zéro

 

 

2) La démographie :


Le plus grand changement surviendra au niveau démographique, avec une croissance rapide et continue de la population mondiale. Selon les Nations Unies, elle devrait passer de 6,8 milliards à 9 milliards d’habitants d’ici 2050.

 

- Une urbanisation galopante

- Une population vieillissante

- Une population qui refuse de vieillir

- Une population qui vieillira beaucoup mieux

 


3) Les ressources naturelles et énergétiques :


La croissance de la population mondiale nous amène trop rapidement à une escalade de la demande mondiale en produits limités, comme le pétrole et les autres minéraux.

 

- L’eau est reconnue comme une ressource limitée

- Comment la population mondiale va-t-elle se nourrir ?

- Croissance de la demande en électricité

- Croissance de la disponibilité en gaz naturel liquéfié

- Le charbon propre

- L’énergie nucléaire en question ?

- Des énergies renouvelables à deux vitesses

- La recherche d’une plus grande rentabilité

- L’efficacité énergétique des appareils

- Repenser le stockage de l’énergie

- Propriétés fondamentales et nature des systèmes de stockage d’énergie

 


4) La globalisation :


Peut-être mieux connu en France sous le vocable de « mondialisation », ce concept promeut l’idée d’une constante évolution vers une intégration globale, ou une synthétisation des économies, des cultures, des technologies et des gouvernances. Cette globalisation a un impact sur la consommation des consommateurs et sur ce que les entreprises produisent.

 

-      environ 1 milliard de nouveaux consommateurs sont prévus d’ici 2015 sur les marchés émergents

-      aujourd’hui, la Chine et l’Inde forment à elles seules un demi- million d’ingénieurs tous les ans, alors que les Etats-Unis n’en forment que 70 000

-      dans les pays développés, la population d’âge actif devrait régresser de 740 millions à 690 millions entre 2000 et 2025. Dans les pays en développement, au contraire, elle devrait passer de 3 à 4 milliards de personnes

-      en 2000, il y avait 119 Etats démocratiques sur un total de 192 pays, contre 22 Etats démocratiques sur 154 pays en 1950.

 

Ces quelques faits font naître un certain nombre d’opportunités que Mark van der Kroft, Chief Investment Officer (CIO) Equity chez Robeco, a ainsi fort bien résumées :

 

- Les dépenses des consommateurs sont toujours faibles dans les marchés émergents

- Une classe moyenne en pleine expansion

- Opportunités sur les secteurs financiers et de la santé

- Hausse de la consommation de protéines

- Investissements massifs dans les infrastructures


Les tendances abordées ici sont les tendances thématiques qui donneront lieu à des tendances sectorielles, dans les communications, les transports, les soins ou les hautes-technologies. En matière de communication et d’information, nous pouvons sans doute nous inspirer de la Corée du Sud, où 99% des habitants font leurs courses sur Internet, pour imaginer ce que sera notre quotidien très prochainement. En ce qui concerne les transports, des aéronefs hybrides appelés dirigeables sont en train de connaître une véritable résurrection.

 

Les soins devront faire la part belle aux nanotechnologies qui permettront de soigner au cœur même des organes vitaux, et à la plus grande connaissance des gênes et de leurs défauts. Quant aux hautes technologies, des techniques comme la fusion atomique, ou l’intelligence artificielle, elles devraient faire l’objet d’investissements massifs visant à leur faire passer le cap de l’expérimentation à l’industrialisation.

 

 

Thierry Guichard / "Installateur de différenciation"   

sedifferencierdesesconcurrents.blogspot.com

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR