AccueilINNOVATIONSLG VEUT DES LECTEURS 100% NOMADES

LG veut des lecteurs 100% nomades


Publié le 25/11/2009

 

Grâce à l'énergie solaire, le marché des e-book, déjà révolutionnaire, devrait bousculer encore plus les modes de vie

 

Le solaire est plus qu'un gadget, c'est une vraie tendance au service de l'environnement et de la communication. Les créateurs d'appareils multi medias ne s'y trompent pas. Car après le mini PC (Gyy de iUnika) ou les téléphones mobiles (POP LG-GD510) alimentés par un panneau solaire, c'est au tour de l'e-book de se lancer dans cette voie. Le sud-coréen LG a profité, en effet, de l'IMID (International Meeting on Information Display) pour présenter son «Solar Cell e-book».

 

Ce prototype de livre électronique six pouces intègre un carré de cellules solaires à couches minces, épais de 0,7 millimètres, large de 10 centimètres par 10 centimètres et qui ne pèse que 20 grammes. Pour six heures d'exposition, ce système devrait accorder une journée d'autonomie au lecteur et surtout supprimer le chargement électrique, qui toutefois reste performant en offrant une autonomie de lecture de  10 à 20 ouvrages de 400 pages, soit plusieurs semaines. De plus, LG, avant de pouvoir complètement décliner son concept du lecteur nomade, doit encore améliorer sa technologie. En effet, si  les cellules photovoltaïques implémentées sont moins chères et moins lourdes que les plaques de silicium des cellules solaires classiques, leur rendement pour le moment n'est que de 9,6%. Un taux de conversion qui devrait passer à 14% dans les prochaines années et permettre un chargement accéléré.

 

Cette technologie, en plein essor,  n'en est donc qu'à ses débuts. Toutefois, elle devrait rapidement bouleverser ce marché de nouvelles technologies pourtant récent, et où la concurrence est déjà féroce avec le tout nouveau Kindle d'Amazon, le dominant e-Reader de Sony, les Cybook et Gen 3 du français Booken , l'Iliad d'Irex, le FLEPia de Fujitsu. Sans compter Asus et autres Bebook ou peut-être bientôt  Apple. Ainsi, le cabinet Forrester annonce, pour les USA, 3 millions d'unités vendues en 2009 et 6 millions en 2010 tandis qu'iSuppli prévoit 18 millions écoulées dans le monde en 2012.

 

Ce succès grandissant est lié à des avantages produit comme la praticité, la légèreté, le design, la capacité de stockage et la diversité des documents hébergés. Sans oublier le côté «vert» qui laisse de moins en moins insensibles les consommateurs. Et là encore l'innovation de LG pourrait apporter une réponse salutaire à la question de l'impact sur l'environnement qui fait encore débat. En effet, quand l'étude de Carbone 4 commandée par Hachette Livre, souligne qu'un utilisateur doit lire au moins 240 livres numériques en trois ans avec le même appareil pour «l'amortir écologiquement», celle de Cleantech Group affirme qu'un livre électronique équivaut à l'empreinte carbone de 23 livres traditionnels. Une batterie inépuisable grâce à l'énergie solaire semble bien un parti pris prometteur.

 

Florence Berthier

 

 

Commentez


Abonnez-vous à la revue


RECHERCHER PAR