AccueilINNOVATIONSSECRET HANDSHAKE : PAYER D’UN SIMPLE GESTE DE LA MAIN

Secret Handshake : payer d’un simple geste de la main


Publié le 29/09/2013

Image actu

 

 

Le mois dernier, INfluencia évoquait la nouvelle fonctionnalité novatrice de la startup finlandaise Uniqul : en cinq secondes seulement, une tablette équipée de détecteurs biométriques synchronise le visage du client, qui une fois identifié appuie sur un bouton pour valider le paiement. Matthew Drake, Senior Technologist pour l’agence nord-américaine 22quared aime lui aussi pouvoir payer sans avoir d’argent ou de portefeuille avec lui. Il a donc inventé Secret Handshake.

 

Présentée début septembre lors du Tech Crunch Disrupt 2013 de San Francisco, l’innovation permet de payer ses achats avec de simples mouvements de main : je tends mes deux doigts puis je ferme mon poing et hop, comme mes détails bancaires sont déjà enregistrés au préalable, je règle l’addition en toute simplicité. Le tour est joué !

 

Associée avec l’interface de programmation Point Of Sale de Clover, la technologie pourrait très vite apporter une nouvelle pierre révolutionnaire à l’édifice grandissant des nouveaux moyens de paiement. INfluencia a voulu en savoir plus. En exclusivité, nous avons interrogé Matthew Drake.

 

 

INfluencia : Quelle technologie utilise exactement Secret Handshake et comment vous est venue l’idée ?

 

Matthew Drake : Secret Handshake est une exploration de l’utilisation potentielle de la gestuelle de nos mains. Comment peut-elle résoudre à elle seule le problème d’une frustration récurrente chez le consommateur, à savoir l’authentification ? Je me suis posé la question. J’ai donc utilisé le nouveau contrôleur de Leap Motion pour concevoir une expérience complètement naturelle pour le consommateur. L’ambition est de se débarrasser de la dépendance actuelle envers le matériel informatique et ses logiciels spécifiques.

 

 

INfluencia : Secret Handshake est-elle encore expérimentale et comptez-vous rapidement la commercialiser ?

 

Matthew Drake : Comme preuve de la faisabilité du concept, la démo que j’ai faite notamment à San Francisco est complètement opérationnelle. J’ai prouvé que nous pouvions pertinemment utiliser une série de gestes de la main pour s'identifier en tant que payeur. Je ne suis pas encore concerné par la commercialisation, je préfère me concentrer sur la mise en place d’une expérience nouvelle et agréable pour le consommateur. La prochaine étape est de construire une technologie qui s’intégrera dans les expériences émergentes d’identification déjà existantes. Il existe de nombreuses possibilités d’intégration avec des plates-formes déjà présentes sur le marché.

 

 

INfluencia : Pensez-vous que dans un futur proche, le consommateur sera capable de payer simplement avec son visage ou ses mouvements ?

 

Matthew Drake : Oui. Et Secret Handshake est le signal de ce qui nous attend. Dans cette tendance des nouveaux moyens de paiement, elle peut être un outil puissant car elle fournit un facteur d’authentification. La reconnaissance faciale d’Uniqul en est un autre facteur. Il s’agit de ne plus être dépendant des logiciels informatiques actuels, en créant des mécanismes sécurisés beaucoup plus naturels pour le consommateur. L’authentification, c’est simplement un moyen de fournir des informations spécifiques sur le consommateur afin de prouver son identité. Pour tout vous dire, je suis surpris que tout ça n’ait pas été développé avant.

 

Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA

 


Commentez


Abonnez-vous à la revue


RECHERCHER PAR