AccueilINNOVATIONSHOME : FACEBOOK DEVIENT UN OPéRATEUR SOCIAL

Home : Facebook devient un opérateur social


Publié le 07/04/2013

Image actu

 

 

Les vrais débuts de Facebook sur Mobile

 

facebook Home est avant tout le moyen de rattraper le retard du réseau social sur le mobile. Car si Facebook compte 1 milliard de membres, 650 millions utilisent Facebook sur mobile avec à bien y regarder une expérience moyenne voire médiocre… Twitter, Instagram ou Foursquare, les autres « grands réseaux» proposaient jusque-là une expérience bien plus fluide et riche sur mobile.

 

Déjà, le rachat d’Instagram annoncait un premier pas vers cette nouvelle stratégie mobile. Pour le fondateur de Facebook, le sens de l’histoire allait vers le mobile, il estimait récemment qu’à moyen terme Facebook tirerait la majorité de ses revenus du mobile. Pour cela, il a annoncé jeudi dernier vouloir faire du mobile « la meilleur façon d’accéder à Facebook ». Et d’après ses chiffres, 20% du temps passé sur les applications de nos smartphone l’est sur Facebook !

 

Et voilà que le rideau est tombé: il n’y aura pas de Facebook Phone ! Le réseau lance Facebook Home, une évolution du système d’exploitation mobile Android conçu pour le rendre « Facebook centric ». Home sera téléchargeable gratuitement à partir du 12 avril sur une série de smartphones compatibles Android. Une stratégie bien plus massive que le lancement d’un téléphone car Facebook s’offre ainsi la possibilité de changer l’expérience de 75% des smartphones dans le monde. Cette « surcouche Android » s’apparente à un OS pensé autour de la communication avec vos amis sur Facebook. De l’écran d’accueil aux applications, vos friends vous suivent partout.

 

Facebook Home est une avancée incroyable dans l’expérience proposée car vous n’aurez même plus l’impression d’utiliser le réseau social. D’ailleurs, pendant la conférence de presse jamais « Facebook » et « Home » ne seront associés, on parlera de « Home », tout simplement… Facebook devient l’opérateur de votre sociabilité et s’efface derrière ce qui « compte vraiment » : la communication avec vos amis. Facebook ce sont les tuyaux et vos amis le contenu pour les remplir. On vous le dit, une vraie logique d’opérateur...

 

 

Mais pourquoi Home ?

 

Car Facebook cherche à être aussi proche de vous que vous l’êtes de votre téléphone : au bout de votre bras, dans votre poche, à vos côtés du matin au soir et sur votre table de chevet la nuit. En se faisant peu à peu oublier derrière cette interface, en s’insérant sans perturber dans votre téléphone, Facebook ambitionne d’être celui qui vous permet de communiquer avec vos amis mais surtout d’être là lorsque vous chercherez informations, météo, adresses et produits en mobilité, tout au long de la journée. Home est une interface fluide, pratique, qui s’efface au profit du contenu. Même les plus réfractaires à la « marque Facebook » ne pourront se détourner de cette expérience de communication enrichie.

 

 

 

 

 

Cette stratégie permet de compenser les points faibles du réseau : le retard en géolocalisation (et la recherche locale par la même occasion, énorme source de revenus), l’intégration des photos qui devient plus fluide. Et à court terme on imagine bien que les différents liens encore non-maitrisé avec vos proches seront pleinement intégrés dans Home. Il y a par exemple fort à parier qu’un client mail performant apparaisse et que chacun se mette enfin à utiliser son adresse mail @facebook.com (quelle sera la riposte de Gmail ?). On peut aussi miser sur l’apparition de fonctionnalités innovantes pour mieux téléphoner, les SMS et le Chat ayant déjà été pleinement intégrés via la fonctionnalité ChatHeads.

 

En conclusion, citons quelques chiffres du cabinet d’analyse e-Marketer pour qui Facebook devrait atteindre cette année un chiffre d’affaire de 965 millions de dollars sur le mobile, captant ainsi près d'un tiers du marché publicitaire mobile display américain, devant Google notamment (environ 20% de part de marché).

 

Virgile Brodziak / @virgile_b

 Directeur du planning stratégique de GrandUnion

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR