AccueilINNOVATIONSGEOCODEDART : L'APPLICATION QUI FAIT REMONTER LE TEMPS

GeocodedArt : L'application qui fait remonter le temps


Publié le 15/05/2012

Image actu

 

 

Souvent oubliée des promesses budgétaires gouvernementales, la culture peut compter sur le digital pour s’inviter dans le quotidien du citoyen. Son premier outil de démocratisation? La téléphonie mobile. Un projet expérimental baptisé geocodedArt et en cours de financement sur le site de crowd funding Kickstater confirme ce postulat, symbole de l’impact de l’innovation digitale sur nos modes de consommation et d’éveil.

 

 

En quoi consiste exactement cette innovation digitale? GeocodedArt référence les lieux liés aux grandes peintures. Elle remet les œuvres dans l’environnement présent. Cela permet de remettre en perspective le décor de l’époque dans un contexte actuel. Par exemple le tableau « le Palais des Papes » à Avignon, du peintre Paul Signac est superposé à l'emplacement actuel. Pour étudier la peinture sur le lieu même qu’elle illustre, il faut au préalable sélectionner un tableau ou alors laisser Google Earth trouver et indiquer les œuvres concernées par son emplacement géographique.

 

Dans la même verve INfluencia relatait le mois dernier le concept du journal The Guardian et son application mobile« Street Stories ». Avec cette app, le quotidien britannique devient le temps d’une balade un guide historique et littéraire géolocalisé, sous forme de courtes histoires.

 

Avec geocodedArt, l’initiative est différente dans le fonctionnement et le positionnement mais la découverte et l’accès ludique à l’histoire reste le leitmotiv de ce type d’innovation. La géolocalisation au cœur de ce type de produit conforte  et optimise le récent mariage entre innovation et patrimoine culturel.

 

 

Elle offre un tour pédagogique et ludique des locations historiques qui ont inspiré des artistes peintres mondialement connus. GeocodedArt donne à la visite touristique une autre perspective : on regarde différemment un endroit ou un lieu quand on sait qu’il est exposé sur une toile admirée tous les jours dans le silence contemplatif d’un musée.

 

Au-delà de l’aspect touristique, cette application permet aussi de découvrir son environnement proche et l’esprit de sa ville ou de son quartier.

 

Disponible uniquement sur le Web, ce catalogue digital novateur est en quête d’argent pour pouvoir débarquer sur smartphones équipés de GPS et tablettes.  Sa présentation sur Kickstarter est pour l’instant loin de convaincre, et c’est dommage. Car geocodedArt ne manque pas d’atouts intrinsèques, au-delà de ce qu’elle apporte à la démocratisation de l’art. Mais c’est le problème de l’Histoire, elle n’arrive que rarement à intéresser le présent, ce qui pose souvent problème pour le futur…

 

 

Raphaël Legrand

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR