AccueilINNOVATIONSLE FUTUR DU TRAVAIL : 5 TENDANCES à (RE)SURVEILLER

Le futur du travail : 5 tendances à (re)surveiller


Publié le 07/10/2014

Image actu

 

Avec les changements de comportements du citoyen connecté, le paysage du monde du travail est en pleine mutation. L’arrivée en force des Millennials, les nouvelles technologies et la mobilité fixent le cadre de demain.

 

 

Les Millennials champions du numérique ? Cela n’empêche pas les accrocs du digital de privilégier les rapports humains sur leurs lieux de travail ! Commandée par Linkedin et réalisée en avril 2014 par Censuswide auprès de 11 500 salariés dans 14 pays, l’étude publiée par le réseau social professionnel en ligne, met notamment en exergue l’importance et l’impact des amitiés au travail chez les génération Y. INfluencia a traité ses conclusions en juillet dernier. Les changements comportementaux dans le monde du travail font décidément réfléchir puisqu’ils inspirent un livre référence à Jacob Morgan, fondateur du Chess Media Group et expert reconnu du futur du travail et de la collaboration.

 

Dans ” The Future of Work: Attract New Talent, Build Better Leaders, and Create a Competitive Organization ”, Jacob Morgan analyse notamment les cinq tendances qui dessinent le monde du travail de demain. Invité à résumer ses conclusions sur le site de Brian Solis, le fondateur du Chess Media Group le clame«S’il y a bien une chose sur laquelle nous pouvons tous être d’accord, c’est que le monde du travail change très vite. La façon dont nous travaillons depuis quelques années ne sera pas celle des prochaines années. Le facteur inductif le plus sous-jacent émane du sommet et de qui décide du travail des autres. Traditionnellement les dirigeants fixent les règles aux managers qui les redescendent aux employés, mais comme le dit si bien Dan Pink ce sont les gens talentueux qui ont moins besoin des organisations que l'inverse. » Les employés reprennent la main et induisent les décisions et les conversations sur ce qui doit être fait, comment, avec quelle technologie… Les prochaines années vont apporter un changement profond. Pourquoi maintenant ? Quelles sont les cinq tendances clefs qui vont construire ce futur ?

 

 

Des nouveaux comportements

 

S’il y a dix ans quelqu’un vous avais dit qu’autant de vos informations personnelles seraient publiques et accessibles au monde entier, vous l’auriez traité de fou. Mais regardez aujourd’hui où nous en sommes. Nous avons appris à vivre et apprécier une vie publique, nous construisons des communautés, nous partageons, communiquons, accédons à l’information et façonnons nos expériences personnelles. Tous ces nouveaux comportements s’invitent dans les organisations du travail, qui sont donc forcées de changer.

 

 

Les technologies

 

Big data, cloud, Internet of things, robots, vidéos, automatisation, plates-formes collaboratives… toutes ces technologies modifient la façon dont nous travaillons. Le cloud met le pouvoir de la technologie entre les mains des employés ; les robots et logiciels nous forcent à repenser les boulots que peuvent et doivent faire l’être humain ; la data nous fournit un aperçu de notre méthode de travail et des transactions des clients ; les plates-formes collaboratives nous permettent de nous connecter entre nous et d’avoir accès à nos informations n’importe quand, n’importe où et sur n’importe quel support.

 

 

Les Millennials sur les lieux de travail

 

D’ici 2020, les Millennials devraient fournir 50% de la main d’œuvre, et pour 2025 les prévisions annoncent 75%. Le plus intéressant avec eux n’est pas tant qu’ils apportent des nouvelles approches, idées, valeurs et styles dans l’exécution quotidienne. Le changement crucial, c’est bien qu’ils seront autant ! Ils vont devenir la plus grande génération de toute l’histoire à pénétrer le marché du travail. Nous parlons là d’une génération d’employés nourris aux technologies et prêts à rester plus longtemps à la maison avant de trouver le travail et la société qui leur conviennent. En d’autres mots, les organisations doivent passer d’un environnement dans lequel les gens ont besoin de travailler à celui dans lequel ils ont envie de travailler. Cela change tout !

 

 

Mobilité

 

Il est absolument fascinant de voir qu’une personne qui habite dans une zone rurale reculée de Chine peut accéder virtuellement aux mêmes types d’informations que ceux qui vivent dans la région de San Francisco. Dans le travail, votre localisation importe désormais beaucoup moins que vos compétences : à partir du moment où vous pouvez vous connecter à internet, vous pouvez avoir accès aux mêmes personnes et informations que l’employé dans son bureau. Nous sommes aujourd’hui connectés en permanence et dans tous les endroits du monde, même dans un avion.

 

 

Globalisation

 

Une organisation doit aujourd’hui être capable de travailler dans un monde où les frontières n’existent plus. Le monde est une seule et même grande ville : la langue que vous parlez, la monnaie avec laquelle vous payez, l’endroit où vous êtes situé comptent de moins en moins. Vous pouvez travailler à San Francisco et avoir des clients à Pékin ou Melbourne. Il en va de même pour les employés. Les frontières explosent et permettent de travailler avec n’importe qui, n’importe quand. Et cela ne fait que commencer.

 

Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA

 

Pour vous procurer le livre, cliquez sur l'image

 


Commentez





Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR