AccueilINNOVATIONSBLOCPARC 3.0 : LE MOBILIER URBAIN CONNECTé MADE IN FRANCE

Blocparc 3.0 : le mobilier urbain connecté made in France


Publié le 31/08/2014

Image actu

 

Blocparc 3.0 a emprunté aux objets connectés leur technologie pour l’adapter à un mobilier urbain design, modulable et solide. Un concept qui devrait très vite devenir un incontournable pour toutes les villes en quête du statut tant recherché de Smartcity mais pas que…

 

Qu’on soit en pleine session shopping, au cœur d’une balade touristique ou romantique ou plus prosaïquement sur son trajet professionnel, à un moment donné ou à un autre, on rêve tous de pouvoir se poser 5 minutes sur un banc pour souffler, papoter, lire, déjeuner ou même se bécoter? Blocparc 3.0 va au-delà de ces usages bien sympathiques et traditionnels en proposant bien plus que d’héberger les augustes derrières des passants. En effet, cette start-up affiliée à Récréation Urbaine (spécialisée dans l’univers des jeux urbains en extérieur) a mis au point un mobilier urbain majoritairement « made in France », intelligent, doté de puces et de QR codes coulés dans le béton et qui n’ont besoin d’aucune connexion filaire. « C’est bien mieux et plus économique qu’une borne interactive, car ce système qui fonctionne par induction avec la batterie des portables, ne nécessite aucun branchement. De plus, hormis les puces tout est fabriqué en France », confirme Jean Fouriscot, directeur marketing et commercial de Blocparc 3.0.

 

 

Un banc connecté : un support pour s’asseoir et communiquer

 

Ainsi connecté, ce mobilier, conçu comme un lieu de rencontres et un support de communication, est capable de créer un lien numérique avec l’usager y compris les touristes étrangers. Ce dernier n’a même pas besoin de télécharger une application, il lui suffit simplement de passer son smartphone près d'un des 6 pictogrammes qui lui permet de bénéficier (dans sa langue) des données et des liens désirés.

 

Mêmes confort et souplesse pour le community manager qui bénéficie d’un back office complet pour gérer à distance chacun des services, réactualiser ses informations et contrôler son audience. Les 6 tags (urgence, carte, intelligent, loisirs et multimedia, transports, social et informations locales) matérialisés sur le banc peuvent être personnalisés et avoir un contenu varié et infini selon le gestionnaire. Des messages qui peuvent aller de la géolocalisation ou de la mise en relation avec le Samu aux offres promotionnelles ultra ciblées, annonces culturelles ou hyper locales, points historiques, animations événementielles et même des jeux ou des vidéos.

 

 

Un design qui ne dénature pas l’environnement

 

Autres atouts de ce banc : coulé dans le béton, doté de charnière métallique, disponible en 7 modules très design et 12 coloris, il est extrêmement solide et lourd mais aussi facilement déplaçable en fonction des événements ou des besoins car non fixé au sol solide. « Notre objectif était à la fois, qu’il puisse être manipulable, selon chaque événement, par les services techniques avec un simple système de palettes et que son ergonomie ne dénature pas l’environnement où il est installé », détaille Jean Fouriscot.

 

A l’heure de la « Smartcity » abordé par INfluencia dans sa récente revue « La Ville », ce concept de mobilier pratique et résolument digital a tout pour séduire les collectivités locales comme Paris sur le Cours de Vincennes, dès juin dernier. Mais aussi les gares, les aéroports, les ports, les espaces culturels, les centres commerciaux, les aires d’autoroute, les agoras, les parcs, les places, les universités…

 

Florence Berthier

 


  

 

 

 

 

Pour en savoir plus, cliquez sur les images

 

 

 

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR