AccueilINNOVATIONSLA BANNIèRE DE DEMAIN ?

La bannière de demain ?


Publié le 16/12/2009

 

 

Un nouveau concept de bannière vient de voir le jour et pourrait relancer un canal de communication très utilisé mais en manque d'inspiration...


Pour le lancement d'un de ses best sellers, le jeu de voiture Need for Speed, d'Electronics Arts innove en proposant aux internautes hollandais fans de bolides de tester directement la simulation au travers d'une bannière interactive. L'opération est accompagnée d'un jeu concours sous forme de championnat qui récompense les participants les plus actifs. Chaque joueur est invité à participer aux courses disséminées sur 5 sites bataves* spécialisés dans les jeux vidéos ou l'automobile grand public et les bas de caisses léchant le bitume.

 

Les participants peuvent aussi se mesurer à d'autres fous du volant qui seraient connectés au même moment. Une vraie avancée dans l'univers des bannières interactives.

 A la clé pour le « Schumacher de salon », un baquet de simulation de voitures de course (du plus bel effet chez soi) accompagné d'une console Xbox360 et d'un mini-frigo Coca-Cola Zéro qui laisse entrevoir une habile opération de co-branding.

 

Le concept mis en place par l'agence interactive hollandaise NRG3 retient l'attention par la qualité de l'animation et l'attrait d'une jouabilité élaborée. Néanmoins, si la technologie permet de rendre l'opération attractive et d'imaginer la bannière de demain, elle reste limitée dans le maniement du jeu. La voiture n'est pas réellement contrôlable avec le clavier et la cible passe vite d'un rôle de participant à celui de spectateur et vice versa. Au final peu importe l'amusement, le message est passé. Le jeu est mis en scène de façon intelligente et les 3 marques représentées EA, Xbox et Coca) s'illustrent bien dans une interaction avec l'internaute. A cela s'ajoute une base de données sûrement conséquente puisque le joueur doit montrer patte blanche (mail, âge, etc..) pour s'inscrire au championnat.

 

Alors pour tous ceux qui n'ont pas les moyens de se payer une console ou un jeu dernier cri, cette bannière pourrait bien être un palliatif... 

 

Gaël Clouzard

 

* gamer.nl, insidegamer.nl, autoweek.nl, formule1.nl, sportweek.nl

 

 

 


Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR