AccueilETUDESLA THéORIE DU "FLIPPER": UN NOUVEAU SYSTèME DE PENSéE

La théorie du "flipper": un nouveau système de pensée


Publié le 08/06/2011

Image actu

 

 

On assiste à un phénomène de circularité dans les parcours de décision, où les consommateurs court-circuitent, souvent via le digital, les points de contact et utilisent des chemins de traverse. Avant, c’était simple : une ligne droite, peu ou pas d’interaction, encore moins de rebond.

 

 

 

Le digital change la donne. Dans chacun de ces cercles vient s’insérer un autre cercle.

 

 

Ces 3 cercles, c’est le début d’un système. Telles des balles de flipper prises dans le triangle des bumpers, où chaque contact avec le bumper lui imprime de la vitesse, la renvoyant encore plus fort vers les autres bumpers, tout en affolant le tableau de score.

 

Pour peu qu’on apprenne à les faire travailler ensemble, à décloisonner les approches et à croiser les expertises, Contenus, Communautés et Contexte déclenchent des dynamiques vertueuses imparables: celles qui font gagner des idées et des offres en vitesse et en impact.

 

La digitalisation des points de contact « traditionnels » permet de booster la vitesse de diffusion et l’impact des idées. Télévision connectée, affichage digital, annonces presse augmentées… et même, point de contact ultime, le digital touche le produit lui-même, comme l’a fait MATTEL avec sa Barbie vidéo.

 

 

 

Boost est une étude publiée par Publicis Dialog / Publicis Modem, qui illustre cette théorie à travers de nombreux exemples… à découvrir avant que le consommateur n’invente un nouveau système.

 

 

   

Cliquez sur l'étude                                                                                              Cliquez pour visionner les cas

 

Nicolas Zunz, Co-Président de Publicis Modem  

@publicismodemFR  /  Facebook

 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR