AccueilETUDESPAS D'INNOVATION PUB, PAS D'OBSERVATOIRE

Pas d'innovation pub, pas d'Observatoire


Publié le 19/06/2011

Image actu

 

 

 

Après trois éditions très riches en innovations qui ont récompensé des campagnes comme celles de Coca et sa bouteille Grip, Aubade, ou encore Isla Délice, Sony Ericsson ou Tipp-Ex, le Baromètre de l'Innovation Publicitaire INfluencia/Dufresne Corrigan Scarlett/Plan.Net/Opinion Way


est en sommeil . Tout comme une certaine création française. Difficile en effet de trouver -entre janvier et fin mai- une quinzaine de cas de communication qui ont fait -réellement et durablement- bougé les lignes du métier, que ce soit en termes d'innovations technologiques ou d'approches inédites.

 

Certes, le paysage n'est pas complètement noir. Le Web ou... la rue (Mennen, Bic, Magnum, Repetto... ou Tropicana) ont quand même été le théâtre d'un certain nombre d'opérations intéressantes. Mais on se rend compte que les 6 derniers mois, les annonceurs se sont recentrés sur les media traditionnels, sans prendre beaucoup de risque.

 

Campagne BIC par Buzzman

 

 

Cette frilosité sera t-elle compensée par une explosion d'initiatives d'ici à la fin de l'année? Le mouvement a démarré. En créant son Labo TF1 Publicité il y a quelques semaines, la chaîne s'est ainsi donnée comme but d'offrir une véritable structure R&D publicitaire au marché dans un contexte de développement accéléré des nouveaux usages, pour «accompagner la connaissance des nouveaux territoires de communication, appréhender leurs enjeux et garantir leur efficacité».

 

Rien de mieux qu'un bon festival de la com pour donner envie aux agences, et aux annonceurs, les inspirer, les faire rêver et les rendre audacieux. L'effet magique cannois jouera t-il?

A suivre sur Influencia. Et rendez-vous en décembre pour l'édition numéro 4 du Baromètre, on l'espère, très riche en innovations.

 

Isabelle Musnik

 


Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR