AccueilETUDESINTERNAUTES ET MARQUES: «J'AI LA MéMOIRE QUI FLANCHE»

Internautes et marques: «j'ai la mémoire qui flanche»


Publié le 31/03/2010



 

Étonnant: 93 % des internautes ont déjà recherché une marque sur la Toile, mais 68 % l'ont déjà fait sans se souvenir de son nom. La première édition de la Yahoo! Search Academy, révèle les comportements à l'égard... des moteurs de recherche, mais aussi des marques et des sites. 

 

Les internautes1 ont apprivoisé depuis longtemps les moteurs de recherche. La recherche sur la Toile est leur première activité devant les mails. 74 %2 disent d'ailleurs qu'ils ne pourraient pas bénéficier du meilleur d'Internet sans moteur de recherche et ils sont 69 % à estimer que ceux qu'ils utilisent sont fiables pour les aider à trouver ce qu'ils veulent.

Comment s'en servent-ils ? 79 % utilisent plusieurs mots clés, et 61 % d'entre eux ne vont pas plus loin que la première page de résultats. Bref, des internautes pressés et peut-être manquant un peu de curiosité : 92 % utilisent un moteur pour des requêtes navigationnelles, c'est à dire pour accéder à un site déjà connu ou visité, y compris pour des sites comme Facebook ou eBay dont les URL sont simples.

 

Plus surprenant en revanche : le manque de mémoire des habitués de la toile. 93 % utilisent un moteur pour trouver le site Internet d'une marque, mais 68 % ont déjà cherché une marque sans pour autant se souvenir de son nom ! Comment ? Et bien tout simplement en cherchant à partir du slogan ou d'une partie d'un élément descriptif de la publicité (musique, personnalité...) souvent vus, lus ou entendus sur d'autres médias (69%)3. Parmi ceux-ci, 71 % ont abouti dans leur recherche, 22 % ont échoué mais trouvé un site équivalent, et 7 % ne sont pas parvenus à un résultat pertinent.

 

87 % ont recherché également à partir de "termes génériques", avec des résultats positifs  pour 75 % des internautes ; 22 % ont trouvé un site équivalent et 3 % ont échoué.

 

Bonne nouvelle pour les moteurs de recherche : lorsqu'ils cherchent le site d'une société ou d'une marque et qu'ils ne le trouvent pas sur la première page, seuls 31 % des internautes remettent en cause leur qualité. 34 % pensent que c'est la marque qui est responsable de son mauvais référencement. Et 35 % estiment qu'ils sont eux-mêmes responsables et qu'ils n'ont tout simplement pas su formuler leur requête

 

Quant aux liens sponsorisés,  ils sont devenus naturels aux yeux des internautes

87 % déclarent les avoir remarqués, et 71 % affirment spontanément savoir ce qu'ils signifient. 75 % les définissent correctement, notamment dans la dimension "publicitaire" et "commerciale" (46 %). 22 % savent qu'ils sont payants pour l'annonceur et qu'ils permettent aux moteurs de recherche de se financer.

 

Parmi les internautes qui cliquent sur ces liens, 34 % d'entre eux le font parce qu'ils sont parfaitement bien visibles ; 32 % parce qu'il s'agit des résultats les plus pertinents/en rapport avec la recherche ; 32 % pour le caractère "officiel" de la marque ou de la société qu'ils cherchent et 32 % parce qu'ils estiment que ces sites seront de qualité convenable.

 

 

Alexandre Chomley

 

[1] Source : Médiamétrie | Observatoires des Usages Internet | Janvier-Décembre 2009

2 Source : Panel Yahoo! | Février 2010 | Base = 1 228 répondants

3 Source : Panel Yahoo! | Février 2010 | Base « A déjà recherché une Marque / Société sans se rappeler le nom » = 835 répondants



Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR