AccueilETUDESDIX ANS APRèS, LE WEB TRIOMPHE !

Dix ans après, le web triomphe !


Publié le 03/06/2009



L'Observatoire des Usages Internet (OUI) de Médiamétrie fait le point sur un média qui, en une décennie, s'est installé au cœur de la vie des Français tout en modifiant profondément son assise socio-économique.

Des chiffres multipliés par dix:


Le nombre d'internautes connectés au cours du dernier mois chez les 18 ans et plus passe de 3 millions en 1999 à 29 millions en 2009, soit quasiment dix fois plus. Leur taux de pénétration, qui était de 6,9% il y a dix ans, atteint 60,4% en 2009. Le mail ne comptait que 2,5 millions d'utilisateurs ; il en a maintenant 25,9 millions. Mais le record est détenu par l'évolution du nombre d'acheteurs en ligne : de 209.000 à 20 millions ! Soit 96 fois plus. Il s'agit là de l'une des plus fortes progressions des usages de l'Internet.


Un média qui tend vers l'égalité des sexes


Les internautes il y a dix ans étaient très majoritairement des hommes : 60,8% contre 39,2% de femmes soit un écart de plus de 20 points. Aujourd'hui l'écart s'est considérablement réduit ; près de six femmes sur dix se connectent (moins d'une sur dix en 1999) et le profil par sexe - 51,7% d'hommes contre 48,3% de femmes - se rapproche ainsi de celui de l'ensemble de la population.


Les seniors s'y sont mis


Le web de 1999 était l'apanage des personnes d'âge moyen et des jeunes : un internaute sur trois avait entre 35 et 49 ans, un sur cinq entre 18 et 24 ans, un sur six était âgé de 50 ans et plus (16,5%). Là encore le profil tend à ressembler à la structure de la population. Les seniors s'y sont mis aussi : les 50 ans et + représentent désormais 29% du total.


La démocratie de l'internet


Le Net des premiers temps était essentiellement réservé aux CSP+. Pour 61,9% d'internautes appartenant aux catégories élevées, on ne trouvait que 13% de CSP-. On arrive en 2009 à une quasi égalité : 35,7% de CSP+ et 34,1% de CSP-.


La région parisienne rentre dans le rang
La structure par lieu d'habitat des internautes de 1999 accordait une sur-représentation à la région parisienne (35,1%) et plus généralement aux agglomérations de plus de 100.000 habitants. Dix ans après et des millions d'internautes en plus, la région parisienne plafonne à 20,7% tandis que le reste de la France se hisse à 79,3%.


On peut surfer à tout âge


Médiamétrie a dressé le tableau de l'évolution du nombre d'internautes catégorie de public par catégorie. Le record est battu par les 65 ans et plus : le nombre d'internautes au sein de cette tranche d'âge a été multiplié par 116 ! Loin derrière, viennent les CSP- (x 24,8), les 50 ans et plus (x 16,7) et les communes rurales (x 15,8).
Une vision assez impressionnante, au total, des progrès d'un média qui peu à peu comble ses retards, rattrape les inégalités et irrigue tout un pays.

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR