AccueilEDITOTOUT POSITIVER, MêME UNE RUPTURE

Tout positiver, même une rupture


Publié le 30/03/2011

 

 

 

Alors juste pour le fun -après tout demain c’est le 1er avril- voilà une petite proposition adressée au monde de la communication. Pourquoi ne pas ouvrir à Paris un Musée des Amours brisées dans la communication?

 

On y trouverait par exemple des meubles Ikea apportés par l’agence La Chose, un Rodolphe délaissé par Free, une série de Messieurs Malabar abandonnés à leur triste sort, des vêtements de Christophe Lambert déposés par Publicis, une rose offerte à Christine Ockrent par Alain de Pouzilhac. On y trouverait aussi la maquette de l’émission que devait animer Nicolas Demorand sur Europe 1, les services de sécurité de Carlos Ghosn…

 

Si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez pas à les déposer sur notre nouvelle page Fan sur facebook.

 

 

  Isabelle Musnik  

 

 


Commentez


Abonnez-vous à la revue


RECHERCHER PAR