AccueilEDITOL’OCCASION FAIT LE LARRON

L’occasion fait le larron


Publié le 11/04/2019

Signe des temps et du désir des Français de consommer autrement : depuis une semaine, les Galeries Lafayette Lyon Part-Dieu proposent à leurs clients de vendre leurs vêtements d’occasion - quelles que soient les marques - via un site dédié, legooddressing.galerieslafayette.com.

 

 

Estimé à plus de 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le marché de l’occasion a le vent en poupe. Avec l'essor des plateformes comme Le Bon Coin, Le Vide Dressing, Vinted... il s'est démocratisé et décomplexé. Pas un secteur n’y échappe : luxe, vêtements, matériel sportif, voitures, meubles, électronique… Les consommateurs font ainsi des économies, mais ils diminuent aussi leur impact sur l'environnement en donnant une seconde vie aux produits.

 

Cette grande tendance de durabilité dans la consommation se développe en force aujourd’hui dans tous les secteurs. « C’est simple, sans commission… Vendez cette pièce que vous ne portez plus, faites une heureuse et recevez en échange une carte cadeau… En donnant une seconde vie à vos vêtements, vous participez au cercle vertueux d’une mode plus responsable », peut-on ainsi lire sur la page d’accueil du site des Galeries.

 

 

Les attentes des consommateurs ont profondément changé et vont bien au-delà du simple contrat de base - rapport qualité/prix – transparence, éthique, non gaspillage et respect de l’environnement sont autant de préoccupations qui motivent désormais leur préférence. Les marques ont compris qu’elles avaient un vrai rôle à jouer dans la responsabilité sociétale* et que se lancer dans l’occasion, le recyclage (comme Tefal qui a créé Resource la première gamme de poêles recyclées) ou la réparation (comme le fait H&M avec son projet « Take Care ») leur permettaient d’entrer dans cette économie circulaire que les consommateurs appellent de plus en plus de leurs vœux. Le mouvement est sans retour.

 

*Voir les résultats du Grand Prix de la responsabilité sociétales des marques décerné le 9 avril       

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR