AccueilDATA ET CRéATIVITéBEN&JERRY’S INNOVE SUR TWITTER

Ben&Jerry’s innove sur Twitter


Publié le 05/05/2011

Image actu

 

 

Est-il besoin de rappeler que Twitter consiste en de courts messages (140 caractères maxi) que l’on peut partager? Pas vraiment. En revanche, que faire des caractères non utilisés? Cette question, la marque de glace Ben&Jerry’s tente d’y répondre avec une campagne originale baptisée Fair Tweets. Un nom qui fait allusion au Fair Trade ou commerce équitable.

 

Le glacier, réputé pour son engagement auprès des producteurs, souhaite exploiter les caractères restants des messages de 100, 90 ou moins, de signes, pour diffuser des informations à la «gloire» du commerce équitable.

 

L’utilisation est simple, il suffit d’aller sur le site Fair Tweets. Une fenêtre Twitter placée sur l’interface permet d’écrire ses propres Tweets, puis en fonction des caractères encore disponibles, Ben&Jerry’s rajoute des messages de promotion relatifs au commerce équitable, grâce à son plug in disponible sur Firefox ou Google Chrome (voir ci-dessous).

 

 

 

 

Sur le site s’affiche, tout en bas, le nombre de caractères déjà utilisés par Ben&Jerry’s (78100 signes), pour cette campagne de promotion du “Fair Trade”. On y trouve aussi différents onglets pédagogiques qui expliquent le «Fair Trade» et ses implications. L’opération, pensée par l’agence Amalgamated à New York et d’une durée de 10 jours, a pour autre mission de faire écho au  World Fair Trade Day 2011 qui aura lieu aux Etats-Unis à la mi mai.

 

 

 

 

Ainsi, à côté de cette opération digitale, B&J’s propose une campagne TV (vidéo ci dessus) qui relaye aussi l’évènement. Un engagement qui permet de montrer aux consommateurs les valeurs de la marque notamment dans le commerce équitable au travers de la composition de ses produits et l’achat de sa matière première.

 

Tout en utilisant l’outil Twitter pour passer un message de manière intelligente, ce dispositif offre une gestion efficace de l’espace vide et ouvre aux marques d’énormes possibilités de modes d’expression .

Attention tout de même à ne pas fatiguer les internautes avec des messages sans grand intérêt. En revanche, une forme de social shopping pourrait aisément se développer avec des bons de réductions ou de l’échantillonnage gratuit. A méditer…

 

Bertrand Leseigneur / soparticular.com @so_particular

 

Rubrique réalisée en partenariat avec ETO

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR