AccueilLA CONVERSATIONINFOGRAPHIE : QUID DU MAGASIN EN 2030 ?

Infographie : quid du magasin en 2030 ?


Publié le 12/01/2016

Image actu

 

Entre le magasin et le shopper, l’idylle des premiers jours a laissé place à une certaine monotonie. La faute au commerce connecté mais pas que… Et si le meilleur était à venir mais dans quel sens ?

 

Que deviendra le magasin 2030 ? Deviendra-t-il un vestige d’une époque révolue ou au contraire un acteur incontournable et indéboulonnable dans le parcours du shopper ? Pour tenter de répondre à cette problématique, une étude Ifop réalisée pour Comarch ERP éclaire notre lanterne et livre quelques enseignements sur les Français et le commerce connecté. Tout d’abord, les rapports humains sont-ils condamnés à disparaître ? En 2030, 78% des caisses auront disparu, remplacées par des systèmes de paiement dématérialisés, et pour 54% des sondés, les vendeurs ne joueront plus un rôle central et seront remplacés par des outils numériques. « En trois clics, j’en sais plus que le vendeur », remarque un consommateur. Aux enseignes de combler cet écart et d’enchanter, de ré-enchanter, et de ré-ré-enchanter le point de vente.

 

Dans sa dernière revue consacrée au Shopper, INfluencia revenait sur une notion essentielle : le phygital. A savoir une combinaison optimum entre la capacité d’entertainement de la marque en point de vente et l’efficacité digitale. Comme pour le papier, quasi enterré face à l’avènement de son homologue digital, le magasin doit aborder le commerce connecté comme une opportunité et non une menace.

 

Et rassurez-vous, les clients restent attachés à leur magasin : 55% des Français achètent directement des matériaux de bricolage en magasin sans passer par internet, idem pour le secteur de la beauté suivi de près par l’habillement qui est à 50% et la décoration à 44%. Un instant communautaire tangible comme un remède à l’ennui ? Découvrez la synthèse de cette étude dans l'infographie ci-dessous.

 

 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR