AccueilBRAND CONTENTLE SXO OU L'AVèNEMENT DU BON SENS ET DE LA PATIENCE

Le SXO ou l'avènement du bon sens et de la patience


Publié le 22/04/2019

Image actu

Après le SEO place au SXO, une nouvelle stratégie de référencement alliant la puissance du SEO aux besoins de l'expérience utilisateur afin de remettre ce dernier au centre dans le parcours d’achat.

 

 

Le SXO est l’acronyme de Search eXperience Optimization. À la différence de son prédécesseur le SEO, ce dernier renverse la tendance qui était jusqu’à présent celle de la quête du meilleur référencement et se tourne désormais vers l’écoute des comportements utilisateurs pour en comprendre les requêtes.

 

 

Du SEO au SXO, le chemin vers une nouvelle expérience utilisateur

 

Un bon référencement est devenu le levier incontournable pour la visibilité d’une entreprise mais ce dernier se réinvente et impose de remettre l’utilisateur au centre du dispositif pour lui proposer la meilleure expérience possible. Bien en amont de l'analyse de la requête et de ses différents mots clefs, il faut comprendre l’intention de recherche pour y répondre au mieux avec du contenu. Incontournable pour optimiser sa performance sur les moteurs de recherche, une expérience fluide et rapide sera valorisée par les algorithmes en fonction de la pertinence de votre réponse. Selon Myposeo, “le SEO rend les marques visibles quand le SXO les rend performantes en leur imposant de donner la bonne réponse à la requête”. Mais qu’est-ce qui se cache derrière les requêtes utilisateurs ? C’est tout l’enjeu de l’approche SXO, orientée utilisateur plutôt que moteur de recherches.

 

 

La position 0 : nouveau St Graal du référencement ?

 

Développer sa visibilité, son taux de clics et le trafic vers son site web , les annonceurs en rêvaient, Google l’a fait. Appelé Featured Snippet, il peut proposer mieux que la première position et permet d’être considéré par les algorithmes Google, comme réponse la plus pertinente à une requête. Cette réponse s’affiche directement en tête des résultats et peut prendre plusieurs formes : définition, liste à puce ou étapes. La position 0 est atteinte quand les algorithmes Google jugent que votre réponse est la plus pertinente en matière d’expérience utilisateur. En effet, une marque peut très bien se trouver en rang 6 d’un moteur de recherche en terme de SEO, mais placée au premier rang par Google lorsque le moteur de recherche considère que son contenu répond totalement aux besoins de l’utilisateur. Mais attention, cet affichage particulier est aussi vecteur de frustration pour les sites web. L’utilisateur y trouve parfois directement la réponse rapide à sa question, et ce type de résultats à tendance à faire baisser le trafic global généré par les sites sur les requêtes affichant des positions 0. De fait, une fois après avoir obtenu son contenu, l’utilisateur ne clique pas forcément sur un résultat et quitte ou continue à naviguer vers une autre recherche.

 

 

Les règles d’Or pour prospérer grâce au SXO

 

Viser la position 0 c’est intégrer de nouveaux principes SXO pour son site (e-commerce,autre?) et ça les marques en rêvent. Comme toutes stratégies SEO réussies, il faudra identifier un corpus de mots clés et de demandes qui vous aideront à comprendre les intentions qui se cachent derrière les requêtes de vos cibles. Après récolte de ces données, vous pourrez élaborer un ensemble de contenus pertinents pour répondre au mieux aux besoins de vos cibles. Mais attention, le mensonge est proscrit, car une requête non satisfaite est une promesse non tenue. Il faut apporter une réponse claire, nette et fidèle aux demandes des cibles. La performance de ces contenus vous permettra d’en déduire un comportement utilisateur type et vous pourrez ajuster votre stratégie de contenus en fonction de l’analyse de navigation ou des conversions des utilisateurs. Auditer, produire et analyser sont les clés d’une stratégie SXO réussie. C'est un processus d’observation des comportements qui demande beaucoup de minutie et de temps pour optimiser l'analyse des comportements et des performances. Mais cela permet aussi de considérer l’utilisateur comme un humain et non comme une machine.

 

Pour aller plus loin, téléchargez notre dossier Game of Contents et découvrez qui des Branderos, SeoThrakis & Converstark remportera le trône du content.

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR