AccueilBLOG-IN / DAILYLE SISMOGRAPHE DE NIKE

Le sismographe de Nike


Publié le 19/10/2012

Image actu

 

En Argentine, le football, c’est sacré. La passion pour ce sport n’a pas de limites, et l’émotion durant les matchs (nationaux ou internationaux) est toujours à son comble, avec des supporters déchaînés qui encouragent leur équipe corps et âme : hurlements, sifflements, chants, sauts, danse... les gradins tremblent.

 

 

 

 

Les vibrations produites par tout ce remue-ménage pourraient faire penser à…un tremblement de terre ! Exagéré ? Pas sûr, et pour le vérifier, Nike Argentina, l’un des sponsors de l’équipe nationale des Boca Juniors (qui a révélé Maradonna et Messi), a fait preuve d'une grande originalité...

 

Pour prouver que la comparaison entre un séisme et l’entrain des supporters de Boca n’est pas si farfelue, la marque a fait installer, pour la Finale 2012 de la Coupe d’Argentine, un sismographe connecté sous les gradins du stade de San Juan, où devait se dérouler le match tant attendu.

 

 

 

 

Résultat : quand Boca marque un but, cela équivaut au plus fort à des vibrations de magnitude 6,4 sur l’échelle de Richter ! Mesurée grâce à un réseau de 4 accéléromètres (capteurs mesurant l’accélération linéaire des vibrations) connectant les gradins au sismographe, la force qui se dégage de l’ambiance générale dans un stade argentin est impressionnante. Il faut sans doute avoir le cœur bien accroché pour se rendre au stade de foot avec les Argentins, mais les sensations semblent garanties !  

 

 

 

 

Nike veut rendre hommage à l’énergie et la passion dont font preuve les supporters, et montrer à quel point la patrie est unie derrière son équipe nationale. Ce dispositif est donc une mesure de reconnaissance de sa dévotion et de son amour de ce sport.

 

Un dispositif original qui a de quoi faire parler et rendre fiers les Argentins. Il est certain qu’en ce moment, nos Bleus aimeraient nous inspirer autant de ferveur…

 

Lucie Freulon

 

 

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue


RECHERCHER PAR