AccueilBLOG-IN / DAILYXL'PERIENCE : LA MACHINE "VERTICALE" DE HEINEKEN

XL'perience : la machine "verticale" de Heineken


Publié le 09/01/2013

Image actu

 

 

Heineken aussi fêtait l’arrivée d’un nouveau-né en cette fin d’année ! Sa nouvelle bouteille de 1L, habillée d’argenté jusqu’à la capsule, est désormais membre pérenne de cette grande famille vieille de plus d’un siècle.

 

Positionnée sur les valeurs de partage et de premiumness, ce format particulier à l’habillage « haut de gamme » est au cœur du nouveau dispositif de communication imaginé par l’agence Megalo & Company pour la marque.

 

Après l’expérience Metronomy, dont INfluencia s'était fait l’écho il y a trois mois, le duo continue sa communication 100% Facebook pour promouvoir la nouvelle bouteille, mais cette fois dans un tout autre esprit.

 

 

 

 

Baptisée XL'perience, l’opération  se centre sur 2 objectifs : la promotion du nouveau format et le recrutement de nouveaux fans.

 

Le concept ? Une approche fondée sur le parcours historique de la marque jusqu’à la création de la bouteille « silver ». En clair, pour la marque, l’importance est de raconter cette histoire à travers une expérience originale plongeant l’internaute dans l’univers de Heineken. Pour cela, l’équipe créative a fait le choix d’un parcours vertical à travers une machine de Rube Goldberg.

 

De ses origines à aujourd’hui, avec les moments clés de la marque mis en exergue, l’utilisateur « manipule » la machine et suit le cheminement vertical de la petite capsule, parmi les éléments mécaniques.

 

 

 

 

« Même si nous n’avons pas construit physiquement une machine de Rube Goldberg, la quasi-totalité des éléments qui sont représentés sont en revanche réels et ont été fabriqués pour l’occasion. Il s’agit donc d’un vrai moulin, d’une vraie maquette de Tour Eiffel, les pièces de la machine à décaper la capsule existent bien,  etc… Il y a eu un énorme travail de maquettage », explique pour INfluencia Philippe Boutroy, Directeur Conseil chez Megalo Company.

 

L’expérience, qui prendre fin à la mi-janvier, est également accompagnée d’un jeu concours dont la mécanique consiste à compter le nombre de smilings « e » (le « e » Heineken) dissimulés au sein de la machine. A vous de jouer…

 

Lucie Freulon


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

Abonnez-vous à la revue


RECHERCHER PAR