AccueilBLOG-IN / DAILYMARQUE CONTRE MARQUE : UNE CERTAINE FACETTE DE LA RELATION ENTRE L’ART ET LES MARQUES

Marque contre marque : une certaine facette de la relation entre l’art et les marques


Publié le 15/05/2013

Image actu

 

 

Montrer, exposer mais aussi explorer, échanger, proposer des projetions, des débats… La vitrine am , lieu hybride et non commercial, qui avait célébré il y a quelques semaines les 150 ans de Bernardaud, est dédiée aux expériences éclectiques, évolutives et partagées par les marques et l’art. Lancé par Pascale Cayla et Virginie Epry (*), cet espace accueillera, du 7 juin au 2 août prochains, l’exposition : «Marque contre marque».

 

 

 

 

Aux commandes : Philippe Piguet, historien, enseignant, critique d’art et réalisateur, qui a choisi une huitaine d’artistes pour témoigner de leur influence sur la société et révéler leur rapport aux marques. « Les artistes réunis ici l’ont été pour leur façon de jouer et de composer avec les symboles et les critères des marques et des enseignes qui constituent le décor de notre quotidien », explique-t-il « sur le mode ludique, de manière détournée ou en toute impertinence, c’est selon. Dans tous les cas, dans le but de déjouer nos habitudes perceptives tout en faisant œuvre de salubrité sémantique ».

 

Alors critique, humoriste, esthète ou idéaliste, Valérie Belin, Claude Closky , Fabrice Hyber , Jean-Pierre Raynaud,  Samuel Rousseau,  Franck Scurti,  Jeanne Susplugas et Jacques Villeglé  vous emmènent dans leur univers revisité de paquets de chips, de m3 de rouge à lèvres, de papier peint hyperconsommation, de vidéo, de drapeau, d’enseigne lumineuse, de planches naturelles, d’alphabet sociopolitique…

 

Une invitation à porter un autre regard qui ne se refuse pas.

 

Florence Berthier

 

(*) Egalement fondatrices de l’agence en communication, Art en direct  

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR