AccueilAUDACEUN TABASCO VERSION PRISONNIER

Un Tabasco version prisonnier


Publié le 09/09/2009

 

La célèbre sauce pimentée a t-elle du souci à se faire ? Une prison fédérale américaine fait tout pour récupérer le leadership du marché? Ça va chauffer !

 

 

Imaginez les détenus de Fleury-Mérogis  - enfin ceux qui ne se sont pas en cavale -  lancer une gamme de produits 100% conçus en prison. De la matière première à la charte graphique en passant par le packaging. Eh bien non ce n'est pas pour demain. En revanche aux Etats-Unis dans la prison d'Hillsborough en Floride, un groupe de prisonniers occupés à ne rien faire s'est mis au businesse. Le début de cette petite « success story », commence en 2005 quand un groupe de « bad boys » arrive devant le responsable du projet horticulture avec une recette de sauce piquante. Le piment est cultivé et transformé par les prisonniers eux-mêmes.

Depuis, ils ont vendu pour 10 000$ de « Jailhouse Fire Hot Sauce » à 7$ l'unité et ils n'entendent pas s'arrêter là. Avec une nouvelle saveur nommée « No Escape » s'ajoutant aux deux pionnières : « Original » et « Smoke », les taulards comptent augmenter leur chiffre d'affaire. Le conditionnement représente bien leur univers, tout droit sorti de l'enfer, il n'est pas forcément très beau mais l'impact visuel surprend.  On se demande d'ailleurs où ces nouveaux fabricants trouvent la motivation car l'intégralité des revenus sert à entretenir les espaces verts de la prison (oui ça existe dans certaines prisons !), les potagers et l'achat de fournitures pour l'établissement pénitencier.

 

Les produits sont en vente uniquement sur Internet en attendant mieux. Alors si vous voulez tester le goût et l'odeur d'une prison, la « Jail House Fire » est à votre disposition.

 

Gaël Clouzard

 

 

 


Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR