AccueilAUDACEDES SIèGES SOCIAUX COMMUNICANTS

Des sièges sociaux communicants


Publié le 17/06/2009


 


Michel & Augustin, Yves Rocher, Nike, Google, Electronic Arts ... Et si le siège social, qui est souvent le lieu le plus fréquenté d'une entreprise, d'une marque et d'une organisation, devenait un vrai lieu d'expérience ?

 

L'un des exemples les plus frappants est celui de Zappos.com, le leader de la vente en ligne de chaussures aux USA... Elle est considérée comme la start-up la plus innovante des dix dernières années à tel point que tous les jours, des groupes de consultants, CEO et jeunes start-upers viennent la visiter, pour un 'Tour' (un nouveau « tour » démarre toutes les 2 heures...). Au total, 12 employés sont dédiés à ce service et répondent aux questions. De passage à Las Vegas, après la (fausse) Tour Eiffel et le buffet du Bellagio, la visite de Zappos est un must : il suffit de réserver à son hôtel et un mini bus aux couleurs de Zappos vient vous prendre...


Plus près de nous,  Yves Rocher, dont le siège social est dans son village d'origine (à La Gacilly entre Vannes et Rennes), a inauguré il y a quelques semaines un eco-hôtel spa de 29 chambres pensé par Jacques Rocher, le fils du fondateur.. Le projet va dans la continuité de la stratégie de la marque, qui avait déjà ouvert un jardin botanique, un musée et un végétarium.


Pour certains, l'addition de la fréquentation annuelle des employés du siège, des filiales, des visites des journalistes, des actionnaires, des partenaires et des prestataires atteint des chiffres qui dépassent largement la capacité du Stade de France ! Il était donc logique pour leurs dirigeants et communicants d'en faire un outil de communication à part entière qui doit être intégré dans leur stratégie et leurs actions de communication.

La plupart les utilisent simplement pour médiatiser l'actualité de l'entreprise au plus grand nombre (TF1 et l'adhésivage de sa Tour, L'Oréal et ses bâches visibles du Périphérique). D'autres s'en servent pour construire l'image corporate de l'entreprise sur ses principaux publics externes. Le siège européen d' Electronic Arts a ainsi été conçu par Sir Norman Foster. Le hall du groupe breton Norac est une galerie d'Art Contemporain qui expose les œuvres de sa fondation...

Or, le siège social est le cœur du réacteur de l'entreprise, l'endroit où elle se construit, où elle évolue où elle respire, où elle vit... C'est donc le lieu le plus à même de communiquer son état d'esprit et son style de vie!

 

Michel & Augustin l'a compris tout de suite. Les fondateurs ont fait de leur siége, baptisé La Bananeraie, le contenu principal de leur communication en médiatisant la vie ‘exotique' de ses habitants... Ils ont organisé de nombreux événements internes et externes qu'ils se sont attachés à bien faire connaître à tel point que le futur déménagement est un sujet très problématique.

Le Cirque du Soleil quant à lui a décidé de construire un siège social qui modernise la marque et unifie les employés dans une multinationale où les artistes sont minoritaires et les administratifs sont un peu artistes... Le bâtiment est donc résolument futuriste. Les résidences d'artistes évoquent un ‘Bauhaus new look'. La salle d'attente est pensée comme un sas d'entrée qui immerge le visiteur directement dans l'expérience avec ce téléphone suspendu comme un trapéziste. Tous les salariés du siège peuvent aussi assister aux répétitions dans les 3 salles dédiées.

 

A l'image de Nike et de son campus sportif, Google a rapidement dû construire un siège social qui devient le principal outil de communication pour créer la préférence (face à la forte concurrence des Yahoo, Ebay...) pour attirer les nombreux talents dont elle avait besoin pour son développement exponentiel. Ainsi est né le « Googleplex », un lieu de vie diurne et nocturne qui mixe les zones de réflexion et de détente, le tout dans un campus à l'américaine qui possède tous les services pour simplifier la vie de ses salariés.


Qu'on se le dise, le siège social est le point de contact sur lequel il faut concentrer ses moyens en premier pour faire de ses employés et de ses visiteurs ses premiers fans !

 

Nicolas Bard
http://www.connexionsplanning.com

 


 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR