AccueilAUDACEL'IDX : LA PREMIèRE VOITURE MADE IN GéNéRATION Y

L'IDx : la première voiture made in génération Y


Publié le 01/12/2013

Image actu

 

 

Trois ans après la sortie de la Fiat Mio, la première voiture crowdsourcée jamais construite – plus de 17 000 participants et 11 000 idées dans le monde entier - Nissan ajoute une pierre novatrice au phénomène, avec ses deux modèles inédits IDx. La particularité de cette paire expérimentale qui n’est pas (encore?) commercialisée ? Leur design a été conçu en tenant compte des avis sollicités auprès de ses consommateurs.

 

Mais attention, Nissan n’a pas demandé l’avis de n’importe quels clients mais uniquement les membres décidément très prisés des générations X et Y. Les deux possèdent un rapport intuitif avec le digital, et c’est ce qui intéresse le constructeur. Avec la présentation la semaine passée au Tokyo Motor Show de l’IDx Freeflow et de l’IDx NISMO, la marque japonaise consolide la « co-création » comme l’avenir d’une industrie forcée de se repenser.

 

« Les deux prototypes donnent un aperçu de ce que la co-création peut générer comme idées différentes malgré une base commune de réflexion. C’est une plate-forme flexible qui permet à la diversité de nos clients de contribuer à notre production avec leurs idées et leurs idéaux », commente Nissan lors de la présentation offcielle, unique pièce à conviction de la communication malthusienne décidée par le constructeur sur ce dossier.

 

Dans sa volonté de poser les bases d’une nouvelle méthode innovante de développement de produit, le constructeur nippon cherche clairement à combler les désirs des 18-35 ans. C’est cette jeunesse innovante, digitalisée et enthousiaste que le fabricant a voulu impliquer dans le processus de création, pour mieux la séduire et provoquer sa loyauté. Interrogés par Nissan, les très courtisés membres des générations X et Y ont exposé des doléances prévisibles : leur voiture doit être simple, adaptable et libre de toute dynastie de design, sans contraintes patrimoniales. Nous laissons les lecteurs d' INfluencia être leur propre juge du résultat final, à découvrir sur les photos ci-dessous.

 

 

Local Motors, l’exergue d’une révolution en marche

 

Plus que le produit fini, par ailleurs franchement convaincant, le concept collaboratif des IDx est surtout intéressant par son implication essentielle dans la communication de l’industrie automobile. En mai dernier, le quotidien britannique « The Guardian » se demandait comment et à quel point le crowdsourcing pouvait redessiner un marché en pleine mutation et contraint de se réinventer. Maintenant on a quand même du mal à imaginer des marques de voitures ne proposer que des modèles de ce type. Certes écouter le consommateur est un obligation mais lui confier les clés... il ne faut pas exagérer. Même si les marques aiment à leur faire penser le contraire...

 

Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA

 

 


 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR