AccueilTENDANCESAU SLIP FRANçAIS, LES FEMMES PORTENT LA CULOTTE

Au Slip Français, les femmes portent la culotte


Publié le 22/03/2017

Image actu

Après avoir conquis l'univers du sous-vêtement masculin, le Slip Français s’attaque à la gente féminine avec une campagne baptisée #filmdefesses. Le succès devrait être au rendez-vous…

 

En seulement quelques années, Le Slip Français est devenu l’un des meilleurs représentants de ce qui fait l’une des particularités du rugby tricolore, le « french flair ». De l’audace, du caractère et cette envie permanente d’avancer. Pour sa sixième année d'existence, la marque reste fidèle à ces principes de jeu en lançant sa collection féminine, décrit comme une évidence par Guillaume Gibault, fondateur et président du Slip Français : « Alors que 40% de nos clients sont des femmes, nous n’avons jamais produit de collection pour la gente féminine, hormis quelques capsules. C’était le bon moment pour effectuer ce lancement et rester fidèle à notre ADN de marque : changer le monde ».

 

Dans une vidéo de 55 secondes rythmées par Chine Laroche et son tube On My Mind, cette première campagne intitulée #filmdefesses rend hommage à toutes ces femmes qui ont écrit l’histoire, de la politique au sport en passant par l’activisme : « Notre signature : " Les femmes culottées changent le monde " est une ode à toutes les femmes qui sont d’ailleurs beaucoup plus sensibles à l’univers développé et aux discours d’une marque », souligne Guillaume Gibault.

 

La réalisation, signée BETC, fidèle de la première heure est soignée, efficace voire hypnotisante. La réputation du Slip Français fait le reste. Si vous voulez vous procurer la culotte, il va en revanche falloir patienter un peu : « Les produits seront en ligne dimanche mais vous pouvez vous inscrire dès aujourd’hui pour accéder en exclusivité à notre collection. Au total, entre 20 et 30 modèles seront présentés. Et en fonction de l’engouement, on ira encore plus loin dans la production », détaille le jeune entrepreneur. Seul bémol, et au vu des fessiers représentés, on aurait aimé une plus grande représentation du postérieur féminin. Aux dernières nouvelles, la Française ne rentre pas que dans du 36.

 

Il y a quelques mois, la marque de culotte La Bobette invitait sa communauté à poser devant l’objectif pour réaliser son plus beau… selfesse. Une campagne audacieuse qui permettait de mettre en avant l’esprit de la jeune griffe et son savoir-faire. Un peu comme dans tout ce secteur, d'ailleurs.

 

 

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR