AccueilLE RAPPORT INFLUENCIA / DAGOBERTPETIT MANUEL POUR CRéER SA MARQUE

Petit manuel pour créer sa marque


Publié le 21/12/2016

Image actu

 

Et si en 2017, vous deveniez votre propre patron ? Mise en pratique avec un petit abrégé extrait du rapport INfluencia X Dagobert.

 

Depuis quelques mois déjà, les sirènes de l’aventure entrepreneuriale se font plus pressantes et le projet de vos rêves vous obsède jours et nuits ? Alors vous faites peut-être partie des 47% des Français qui rêvent de créer leur entreprise pour être indépendants, selon l’étude BNP Paribas-Boson Project : La grande invaZion ! Le nom est validé, le concept bétonné, le réseau activé, le business model tient la route et le marché analysé sous toutes ses coutures. Il ne vous manque plus qu’une étape, appuyer sur le bouton « lancement » et affronter l’épreuve du temps et ses innombrables imprévus.

 

Pour faire face, la rédaction vous a concocté un manuel de survie qui balaye les questions relatives à la naissance d’une marque, de l’engagement à la réputation en passant par la conversation... Objectif ? Devenir une marque qui compte, tout simplement. A lire et partager !

 

 

Aux origines de la marque


Quatre consommateurs sur cinq estiment que les entreprises et les marques ont un rôle à jouer dans l’amélioration de la qualité de vie et du bien-être, mais ils ne sont qu’un quart à penser que ces marques y travaillent réellement !

 

 

 

Comment une marque construit-elle sa personnalité ?


Il n’aura sans doute jamais été aussi facile de lancer une activité ou une marque. Mais, dans la réalité, peu d'entre elles parviennent à sortir du lot et, plus encore, à s’inscrire dans la durée.

 

 

 

Les marques jeunes ou l'âge de la construction


Au début de sa vie, la marque construit les éléments qui lui permettront de se différencier face à la concurrence, de décoller et de porter ses ambitions.

 

 

 

« Pour une marque en construction, tout découle de la réputation »

Créer une marque qui s’appelle « Le Slip français »… Il fallait le faire et c’est Guillaume Gibault, son fondateur qui revient sur cette naissance sacrément culottée dans le rapport INfluencia/Dagobert sur les marques qui comptent.

 

 

 

une alchimie qui s’entretient au quotidien

 

Les marques qui comptent répondent à des besoins, mais elles émettent aussi des messages qui s’inscrivent dans notre mémoire et notre imaginaire. La qualité du dialogue noué avec le consommateur contribue aussi à les rendre irrésistibles.

 

 

Le respect du consommateur comme base de l'engagement


Tout engagement des marques envers le consommateur nécessite de lui accorder une considération véritable et sincère. Dans un monde où tout finit par se savoir, elles doivent aussi démontrer à tous une transparence dans leurs actions.

 

 

 

Bonus : Marques et médias sociaux : comment affirmer sa personnalité

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR