AccueilL'OBSERVATOIRE INFLUENCIAGOOGLE, TU ES NUL EN POP-UP STORE

Google, tu es nul en pop-up store


Publié le 12/10/2017

Image actu

S’il y a une constante dans les magasins éphémères pensés par Google, c'est qu'ils sont tous très mauvais...

 

On a beau être le boss sur le numérique, on en reste pas moins friable dans la réalité. Et Google est révélateur de cet enfermement numérique. En octobre 2016, Google+ ouvre un pop-up store à New-York pour le lancement d’une gamme de gadgets dont le fameux Pixel. Le magasin était superbe, grand et… vide. Pourquoi organiser une file d’attente devant le magasin quand celui-ci est vide ? Pourquoi avoir un si grand espace pour si peu de produits présentés? Et surtout : pourquoi ne pas former un minimum les employés qui faisaient des démonstrations? La réponse la plus fréquente aux questions posées était “ on ne sait pas encore ”...

 

Deuxième essai en février 2017 avec un pop-up store ouvert au sein du Chelsea Market pour présenter uniquement le Google Home. Inauguré très discrètement, le petit magasin ne vendait rien, mais proposait beaucoup de démonstrations. Parfait ! Google Home est l’outil qui vous permet notamment de gérer votre maison en contrôlant par la voix tous vos équipements connectés. Il permet bien sûr de faire d’autres actions, mais le coeur de ce pop-up store était de vous montrer comment connecter et contrôler votre maison.

 

Le magasin se décompose donc en plusieurs pièces dans lequel un expert de Google vous montrait ce que vous pouviez faire : contrôler vos stores, la lumière, la télévision, la musique…..et la climatisation. Or ces “ petites pièces ” étaient totalement fermées, sans climatisation et placées sous des spots de lumière surpuissants. En sortant de la démo…en sueur, on avait qu’une seule envie, demander : ” Hello Google, où se trouve le bar le plus proche pour se rafraîchir un peu ? ”.

 

 

Troisième essai : octobre 2017

 

Deux pop-up stores sont annoncé à New-York par Google. Le premier vient de fermer et proposait de découvrir le Google Home Mini. Le second ouvrira le 19 octobre. Google Home mini est présenté comme petit mais très puissant. Il a pratiquement la taille d’un donuts et Google a donc eu la bonne idée d’ouvrir un magasin dans lequel on peut gagner un Google Home mini ou…deux donuts.

 

 

 

 

Après avoir attendu environ 45 minutes dans la file d’attente (Google propose de s’inscrire sur la page Facebook de l’événement mais il faut tout de même attendre), vous entrez dans un magnifique lieu qui ressemble à une fabrique de donuts, à l’ancienne.

 

 

 

 

Vous êtes accueillis par différents employés qui hurlent plus qu’autre chose afin de vous faire sentir “ excited ” par l’événement et la découverte du gadget. Vous arrivez alors à l’espace de jeu, permettant de gagner un Google Home Mini.

 

 

 

 

Vous devez prononcer une question devant un Google Home et après avoir entendu la réponse, une boîte descend miraculeusement devant vous. Dans celle-ci : un Google Home Mini ou 2 donuts.

 

 

 

 

Parfait, l’expérience est intéressante, on se sent récompensé de l’attente par un cadeau (car on gagne à chaque fois).

 

 

Oui mais...

 

Google Home Mini utilise la puissance du Google Assistant pour répondre à vos questions, gérer votre agenda ou exécuter quelques actions. Or, le jeu ne consiste qu’à répéter une phrase parmi une liste écrite devant vous. Pas terrible pour tester la puissance de l’outil. De plus, le magasin est très bruyant. Les employés qui sont devant ou à l'interieur sont obligés de crier pour expliquer les règles ou vous accueillir car le volume de la musique est trop fort. On a donc beaucoup de mal à se faire entendre par le Google Home mini et encore plus de mal à entendre la réponse de l’outil.

 

Le pop-up store bien que magnifique par son design doit aussi et surtout mettre en avant le produit et sa puissance. Et encore une fois c’est raté. On ne peut même pas soupeser le Home Mini, car il est fixé sur les tables et les autres modèles présentés sont dans des vitrines. Niveau point de contact avec la cible, l'expérience est mauvaise. Nous attendons donc avec impatience le prochain pop-up store de Google, mais c’est clair que la stratégie de Google sur ces magasins est peu réfléchie. Google : tes produits sont en général excellents, pas tes magasins.

 

 

 

 

Devenez devenez un révolutionnaire du Retail !  Découvrez Revolution Retail par INfluencia et Urban Sublim



 


Commentez





Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR