AccueilL'OBSERVATOIRE INFLUENCIACOMPRENDRE LE MONDE DES MACHINES ET PARLER LEUR LANGAGE : UNE COMPéTENCE PRIMORDIALE POUR 2020

Comprendre le monde des machines et parler leur langage : une compétence primordiale pour 2020


Publié le 13/01/2020

Image actu

Ingénieur formé au MIT, designer primé et leader inspirant, John Maeda CXO Publicis Sapient, nommé par Esquire comme l'une des " 75 personnes les plus influentes du 21e siècle " nous rappelle ici que la technologie est bien au croisement de l’art, du design et de l’individu comme il l'avait écrit en 2010. Et nous engage à comprendre le monde des machines afin d'évoluer dans cet environnement qui change déjà profondément nos vies.

 

En 2010, je m’étais risqué à faire des prédictions pour 2020. À l’époque, j’avais écrit : “en 2020, la technologie sera au croisement de l’art, du design et de l’individu. Les produits seront conçus à la main et avec soin, par des gens en qui nous aurons confiance. Ils refléteront les imperfections et la diversité qui font toute la richesse du monde physique”. Dix ans plus tard, après avoir vécu l’essor des médias sociaux, mes vœux pour 2020 restent les mêmes. À l’ère de l’Intelligence Artificielle (IA) et du Machine Learning, revenir à l’essentiel, à ce qui est important pour nous en tant qu’êtres humains, implique de bien faire la distinction entre les effets d’annonce et la réalité de ces domaines. C’est seulement en comprenant ce que les GAFAM et autres acteurs de la tech font en coulisse que les entreprises pourront s’adapter aux réels changements déjà à l’œuvre. Dans cette démarche, j’y vois une opportunité : celle de rétablir l’équilibre entre l’homme et la technologie.

 

 

nous devons militer pour un traitement “bio” et équitable de nos données

 

L'adoption massive de l’IA et du Machine Learning permet de créer des expériences ultra-optimisées, avec des algorithmes alimentés par nos données, opérant dans le “cloud” et parvenant à nous segmenter au niveau individuel. Par définition, ces machines ne se fatiguent jamais : il deviendra quasiment impossible d’échapper à leur attention sans faille. Pour cette raison, nous devons militer pour un traitement “bio” et équitable de nos données : si ce n’est pas le cas, tous allons être ciblés en fonction de stéréotypes appris par ces algorithmes, qui ne correspondent pas à qui nous sommes réellement.

 

mettre tout en œuvre pour comprendre le monde des machines

 

De plus, avec le lancement de la 5G, tout ce qui peut être raccordé à internet sera entièrement interconnecté d’ici au milieu des années 2020. Chaque élément de l’Internet des Objets sera capable de communiquer avec tout le reste et avec tout le monde, et ce, à une vitesse inégalée aujourd’hui. L’Internet des Objets, déployé à grande échelle et associé à la 5G, va remodeler en profondeur la façon de gérer nos vies quotidiennes, les entreprises, et même les États. Pour aborder ce nouveau monde, chacun de nous se doit de mettre tout en œuvre pour comprendre le monde des machines. Et apprendre à parler leur langage.

 


Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR