AccueilL'OBSERVATOIRE INFLUENCIACOMMENT DESIGNER LES POINTS DE VENTE POUR CRéER LE CONTACT

Comment designer les points de vente pour créer le contact


Publié le 05/02/2014

Image actu

 

 

Pour attirer les gens, il faut créer des points de vente ouverts par des surfaces vitrées permettant de voir ce qu’il se passe à l’intérieur, comment se déplacent les individus, s’il y a du monde… Il faut favoriser la transparence et montrer qu’ils sont libres de leurs choix. La lumière, la couleur, la musique ou le parfum… bien dosés, ces composants captent également le consommateur. Le rôle du designer est de créer un univers à part, un lieu où chacun se sente à l’aise, en sécurité et serein. Il recrée des espaces de vie familiers, harmonise les espaces et rassure le client en lui offrant de la visibilité sur la marque.

 

L’incarnation de la marque se joue ensuite à un niveau plus subtil avec les acteurs mêmes du point de vente: le sourire, le cœur, le sens de l'humour, les bonnes manières... Le design intervient dans la scénarisation de cette rencontre singulière afin de faire de ce moment une expérience exceptionnelle. Il faut donc réfléchir à tout ce qui peut rendre cet échange convivial, à ce qui peut créer des sujets d'échanges positifs. Dans le réseau d’assurance « Ma santé facile » de SwissLife, une machine vous propose ainsi un bilan de santé gratuit. Sur la base de cette expérience partagée avec le commercial, le client crée un lien particulier avec la marque. Le design dans ce cas a été conçu pour rendre ce test ludique dans un environnement qui ressemble à un appartement. Ainsi le visiteur n'est plus un client mais un invité de la marque.

 

 

Renforcer le contact avec ses collaborateurs et ses clients par le design des sièges sociaux

 

En travaillant l’aménagement des sièges d’entreprise, on touche un sujet très important: celui du point de contact physique avec le cœur de la marque. Il faut pouvoir prendre en compte chaque type de visiteur: le salarié, qui doit être fier de rentrer dans son entreprise, le client à qui nous souhaitons transmettre nos valeurs ou exprimer notre métier, les jeunes recrues à qui nous voulons donner envie de nous rejoindre, les partenaires que nous devons séduire et conforter, les coursiers que nous devons accueillir dans une ambiance chaleureuse… Chacun peut se faire l’écho de cette intrusion dans le cœur de la marque et raconter l’expérience qu’il y a vécu.

 

Dans la conception de la zone d’accueil et de vie du groupe Bel, les ingrédients de marque ont été organisés de manière à créer une expérience de marque unique : l’esprit produit issu de la nature est exprimé par la large présence d’un bois aux veines très marquées et d’une colonne végétale installée au milieu de l’accueil. L’esprit Bel « Sharing smiles » est présent partout par des touches de ronds multicolores et la présence de l’identité de marque. On retrouve également plusieurs œuvres inspirées de La Vache qui rit et la couleur rouge est dominante ; elle accompagne le visiteur tout au long de sa découverte des lieux. L’ensemble des éléments de décoration diffuse un esprit très particulier, reflet des gènes du groupe (le naturel, l’enthousiasme, la gaieté, le sourire, la bonne humeur et le partage), ce qui permet de faire vivre aux gens une expérience positive de la relation avec la marque. Le résultat est plus qu’encourageant: la plupart des visiteurs expriment le fait qu’ils sont plongés dans un vrai univers Bel enrichissant, pétillant et plein de sens. Les collaborateurs, quant à eux, se sont sentis valorisés et gratifiés de cette nouvelle ambiance de leur cadre de travail.

 

 

Le design de téléphones pour un nouveau type de contacts mobiles

 

Dans l’utilisation qu’ils font de leurs tablettes ou de leurs smartphones, les individus sont de plus en plus à la recherche d’un contact « qui fait sens». Les simples missions de fonctionnalité et de praticité sont une évidence, l’objet dépasse son utilité première pour devenir un véritable assistant personnel, que le design doit donc « humaniser ». L’objet doit prendre vie, s’incarner, se distinguer, devenir « sympathique ». Une première tendance consiste à sortir de la tablette noire épurée, pour retrouver des formes différenciantes et rendre le téléphone sensible. Sur la surface du « phone ball », les icônes qui s’affichent symbolisent comme ici un appel entrant, qui laissera la place à un sourire si on reçoit un e-mail ou à une geste de la main pour nous avertir d’un message. La boule en inox, qui sert de trackpad, a été pensée comme un bijou pour transformer le téléphone en un objet au caractère très particulier. Sa taille (1 cm de diamètre) permet à son utilisateur d’avoir une bonne prise en main lui créant un véritable contact avec la forme et la matière : on amène ainsi un rapport à l’objet qui se veut délicat et ergonomique.

 

La deuxième tendance illustre la simplicité et l’intuitivité. Dans quoi range-t-on ses affaires chez soi ? Le tiroir. C’est tout simplement en partant de ce geste facile que l’EM One propose de classer ses informations dans une immense commode virtuelle dotée de colonnes de tiroirs organisées par thème : faire de la recherche d’informations sur son mobile un geste plus humain, pour revenir aux gestes simples de la vie quotidienne. Ces types de design préfigurent les tendances long terme des objets de communication technologiques. Des produits qui, avec l’arrivée des robots de vie, vont devenir plus humains pour nous accompagner jour après jour avec plus de douceur et plus de sensibilité. Qui a dit que la technologie devait être froide et sans vie ?

 

Laurent Vincenti

 

Directeur de la création de Teal Green, agence de design et de brand management  


 

 

 

Quelques exemples d'aménagement

 

 

 


Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR