AccueilINNOVATIONSSXSW 4/5 : COMMENT LE PORNO A STRUCTURé LE WEB

SXSW 4/5 : Comment le porno a structuré le web


Publié le 18/03/2015

Image actu

 

Voici venu le temps du South by Southwest ! INfluencia et la Digital University vous proposent en cinq épisodes de parcourir ses travées ! Ce quatrième épisode met le doigt sur le porno et son influence créative et technologique sur le WEB.

 

« Le porno, pionnier discret du marketing en ligne ». C’est bien le nom de la conférence que nous avons suivie au SXSW. Et c’est typiquement le genre de conférence qu’on ne voit que là-bas. Au micro, deux businessmen de l’industrie du divertissement pour adultes et un directeur créatif expliquent comment le porno a été un moteur d’innovation pour Internet. L’un d’entre eux affirme même que sans ce secteur, des acteurs comme Ebay ou Amazon ne seraient pas là où ils en sont aujourd’hui.

 

Le développement du paiement sécurisé en ligne doit beaucoup à l’industrie pornographique, qui avait également pensé très tôt des solutions de paiement alternatives, sans passer par la carte bancaire mais par des numéros de téléphone surtaxés. Les sites pornographiques ont également été parmi les premiers à investir dans le marketing à la performance. La fenêtre pop-up a vite trouvé ses limites. La chute progressive des taux de conversion et l’augmentation des coûts de ce modèle publicitaire résultant d'une concurrence accrue, ont rapidement encouragé ces acteurs à investir dans l’affiliation, avec un modèle au coût par action.

 

Les sites X ont aussi participé à la généralisation du streaming, qui est rapidement devenu un impératif dès lors que les usages ont évolués vers le mobile. Justement, le porno a été la première industrie à vivre le « mobile moment », c’est-à-dire le basculement de la consultation sur ordinateur vers le mobile -changement de paradigme qui s’explique notamment par la consommation individuelle de ce type de contenu. Ces sites ont donc été les premiers confrontés au phénomène et ont mis en place des solutions techniques comme le HTML5, qui a progressivement remplacé le format Flash peu compatible sur mobile.

 

Ces sites ont également dû réinventer leurs business models. En trouvant par exemple de nouvelles sources de monétisation : la vidéo est devenue un générateur de leads vers des séances de chat sexy par webcam ou autres applications de rencontre très explicites. Cet effet pionnier du porno s’explique notamment par la croissance exponentielle de l’environnement concurrentiel, encouragée par de faibles barrières à l’entrée : les investissements nécessaires pour entrer sur le marché sont minimes. Cette mise en concurrence a très tôt poussé ces acteurs à développer une culture de l’innovation et du « test and learn », pour se différencier et proposer une expérience utilisateur supérieure, dans un contexte où les usages évoluent à vitesse grand V.

 

Quelles seront les tendances à venir ? Selon le panel : la réalité virtuelle comme Oculus, la « socialisation anonyme » du porno et les objets connectés voire une combinaison des trois. L'idée sera d'offrir une expérience immersive et faire oublier le filtre technologique. Pour comprendre le futur de l’Internet et du e-commerce, peut-être devrait-on regarder du côté des sites porno ?

Commentez




Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR