AccueilINNOVATIONSSHOPTELLIGENCE, LE SHOPPING -ENFIN- INTELLIGENT ?

Shoptelligence, le shopping -enfin- intelligent ?


Publié le 19/06/2016

Image actu

 

Laura Khoury a créé Shoptelligence aux Etats-Unis après des années de conseil en stratégie d’affaires. Sa promesse ? Révolutionner la façon dont on fait du shopping grâce aux dernières avancées de l’Intelligence artificielle. Elle interviendra à {dive} : event le 7 juillet, événement dont INfluencia est le partenaire média français.

 

INfluencia : Shoptelligence en quelques mots, c’est ?

 

Laura Khoury : en format court : Shoptelligence est un assistant personnel de shopping automatisé. En format plus long : c’est le premier « personal shopper » automatisé pour le commerce de détail, qui facilite l’achat d’ensembles vestimentaires basés sur le style et la fonction recherchée par le client. Shoptelligence enrichit les données produits et clients et les transforme en attributs de style afin de reproduire la manière dont les distributeurs présentent les ensembles coordonnés, élargissent leurs catégories et fidélisent leur clientèle. Notre moteur vient donc compléter tous les moteurs de suggestions basés uniquement sur les achats passés.

 

 

IN : comment vous êtes-vous lancée dans cette aventure ?


LK : tout est venu de ma frustration personnelle en tant que consommatrice. J’étais entre 2 jobs et je souhaitais renouveler ma garde-robe. En revenant d’une virée shopping, j’ai réalisé que j’avais acheté pleins d’articles que j’avais déjà dans mes placards trop pleins, de parfaits doublons ! Donc, frustrée malgré mon placard débordant de vêtements, j’ai cherché une appli qui me permettrait de trouver en magasin les vêtements dont j’avais réellement besoin pour le travail, qui me proposent des idées complétant ce que j’avais déjà chez moi. Faute de trouver cette appli miracle, j’ai décidé de la développer et Shoptelligence était née. La solution évolue en fonction des percées technologiques mais le concept demeure le même.

 

 

IN : le concept s’applique-t-il à toutes les marques retail ?

 

LK : il fonctionne bien pour des distributeurs qui vendent des produits de lifestyle qui peuvent être assortis à d’autres produits . L'appli est disponible actuellement pour l’habillement mais nous allons lancer 2 autres secteurs très prochainement.

 

 

IN : qui sont vos clients actuels et qui sont les futurs clients ?


LK : nous travaillons avec les détaillants et plus largement avec tout l’écosystème du commerce de détail. Comme nous fournissons un moteur qui n’a besoin de rien d’autre que des données produit pour bien fonctionner, nous convenons parfaitement aux canaux traditionnels du numérique, le web et le mobile, mais aussi pour l’expérience en magasin. Et comme nous nous concentrons sur l’assistance personnalisée au shopping, nous sommes capables simultanément de proposer des produits personnalisés à un acheteur tout en optimisant les revenus du commerçant. C’est bien sûr un atout qui intéresse un grand nombre de parties prenantes dans l’industrie du commerce de détail, depuis le design produit jusqu’à son merchandising.

 

 

IN : quelles principales difficultés avez-vous rencontrées ?

 

LK : cette industrie compte déjà un nombre incroyable de solutions qui personnalisent l’achat en se basant sur un comportement passé. Eduquer le marché et lui montrer l’apport constitué par le merchandising dynamique, son caractère adaptable et progressif, est un parcours passionnant mais parfois usant. Les consommateurs comprennent la différence intuitivement.

 

 

IN : l’intelligence artificielle modifie-t-elle en profondeur le futur de l’expérience du shopping ?


LK : absolument. Aujourd’hui, le consommateur a des millions d’options et de choix au bout de ses doigts. Cette profusion est intéressante mais également accablante, même avec des outils de recherche performants comme Google. Les détaillants n’utilisent pas la même taxonomie ou les mêmes descriptifs produit. Les consommateurs ne peuvent pas faire de shopping simplement grâce à leur style ou une fonction souhaitée : ils doivent forcément traduire leur besoin en formulant une recherche. Une fois qu’ils ont fait cette recherche, ont trouvé des articles et qu’ils aboutissent dans un magasin comme c’est toujours le cas pour 80% de nos achats, ils sont confrontés à une nouvelle expérience, remplie de défis comme trouver de l’aide et se repérer dans le magasin. Et il n’y a aucune continuité dans ce parcours, et aucune solution pour le rendre fluide : quel défi !

 

C’est un contexte idéal pour la progression de l’intelligence artificielle, qui permet enfin de proposer des solutions de vêtements complémentaires et non identiques, des combinaisons de style et de fonction. Car une solution intelligente fait la différence entre la recherche d’une tenue de soirée ou d’un ensemble pour tous les jours. Elle fait des arbitrages en intégrant votre point de vue, exactement comme le ferait un assistant personnel ou un styliste. Et plus elle dispose de données sur votre style, vos choix et plus elle peut creuser et croiser intelligemment avec des données produits riches. C’est cette finesse et cette profondeur d’analyse, en plus de la vision machine, qui constituent la plus grande valeur de l’IA.

 

 

Lecteurs d'INfluencia, utilisez le code promo DECOMPRESSION pour assister à l'événement

 

Commentez


VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI



Abonnez-vous à la revue
RECHERCHER PAR